Elsa Lunghini : ce motif qui l'a poussée à s'émanciper à 17 ans

Elsa Lunghini : ce motif qui l'a poussée à s'émanciper à 17 ans
Elsa Lunghini lors d'une séance photo au "Festival 2 Valenciennes", le 14 Mars 2017.

Alors qu'Elsa Lunghini vient de faire un retour remarqué à l'antenne de TF1 dans la série "Ici tout commence", le magazine Gala est revenu sur le passé de celle qui a signé dans les années 1980 le tube entêtant T'en va pas. À seulement dix-sept ans, la jeune chanteuse et comédienne a demandé à être indépendante et émancipée. À nos confrères, elle a révélé pourquoi.

C'est alors qu'elle était encore très jeune qu'Elsa Lunghini a commencé à briller. À sept ans, elle faisait sa première apparition au cinéma dans le film "Garde à vue " aux côtés de Lino Ventura et Guy Marchand. Issue d'une famille d'artiste (elle est notamment la cousine germaine de l'actrice Eva Green), celle qu'on appelait alors simplement "Elsa" avait déjà tourné dans pas moins de cinq films et s'apprêtait à sortir son second album lorsqu'en 1990 elle a demandé à être émancipée à l'âge de 17 ans. En 2018, elle expliquait pourquoi à nos confrères de Gala.

"Inconsciemment, c'était ma manière de couper le cordon"

Pour qu'un mineur puisse s'affranchir de l'autorité parentale et devenir responsable aux yeux de la loi, il lui faut faire une demande officielle d'émancipation. C'est ce qu'a fait Elsa Lunghini, qui a décidé de prendre très tôt le contrôle de sa vie, et plus particulièrement de ses finances. Interrogée à ce sujet en 2018, celle qui avait déjà vendu plus de 800 000 exemplaires de son album "Elsa" et 900 000 copies du single T'en va pas expliquait en toute transparence : "Comme j'étais mineure, l'argent était versé sur un compte spécial. J'ai demandé l'émancipation à dix-sept ans pour acheter un appartement et prendre mon envol." Quatre ans plus tard, à 21 ans, la jeune chanteuse fondait une famille en donnant naissance à son fils Luigi. Un rêve qu'elle souhaitait réaliser depuis l'âge de 16 ans. "J'avais envie d'un enfant depuis l'âge de seize ans, mais aussi, et ça je l'ai réalisé bien plus tard, envie de prouver à mon père que j'étais une femme, que je pouvais me débrouiller toute seule. Inconsciemment, c'était ma manière de couper le cordon. De passer de petite fille à adulte", a-t-elle révélé dans les colonnes de Gala.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.