Élie Semoun : "Je nage en pleine immaturité sentimentale..."

Élie Semoun : "Je nage en pleine immaturité sentimentale..."
Élie Semoun lors de la soirée de lancement du best-seller "Le retour du jeune prince" d'A.G. Roemmers à l'Atelier des Lumières à Paris, le 10 avril 2019.

Alors que le film "Ducobu 3", qu'il a réalisé, paraîtra en salle le 5 février 2020, Élie Semoun a accordé une longue interview à Gala, en kiosque le 30 janvier, au cours de laquelle il est brièvement revenu sur sa vie sentimentale.

Interrogé sur ses souvenirs d'école, Élie Semoun a révélé qu'il n'oublierait jamais sa professeur de français du collège, Madame Poésy, la mère de la comédienne Clémence Poésy. "Elle a alimenté mon goût pour la lecture", s'est-il souvenu, avant de révéler que son premier "choc littéraire" avec été "Le grand Meaulnes" d'Alain Fournier.

"J'ai vu toutes les femmes comme des princesses"

C'est simple, ce livre dans lequel Augustin tombe fou amoureux de la jeune Yvonne a "conditionné toute (la) vie amoureuse" de celui qui, dans "Ducobu 3", incarnera le professeur Gustave Latuche mais aussi la mère de ce dernier. "Après l'avoir lu, j'ai vu toutes les femmes comme des princesses, a confessé l'ex-acolyte de Dieudonné. Je les ai idéalisées. J'en veux un peu à mon enfance et à mes fantasmes de ne pas m'avoir assez préparé à la réalité de l'amour. Parce que aujourd'hui encore, je nage en pleine immaturité sentimentale..."

Et Élie Sémoun de préciser en riant : "Je suis toujours avec des filles plus jeunes que moi parce que j'ai moi-même l'impression d'être plus jeune que moi !" Mais cette différence d'âge dans ses relations amoureuses peut aussi s'expliquer par la mort de sa mère à 37 ans. L'humoriste a ainsi expliqué : "J'ai du mal à sortir avec des femmes qui ont plus que cet âge-là car j'ai l'impression de la tromper. Je crois que je suis resté amoureux de ma mère."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.