Édouard Baer continue d'appeler Jean Rochefort : il a gardé son numéro

Édouard Baer continue d'appeler Jean Rochefort : il a gardé son numéro
Édouard Baer et Jean Rochefort à l'avant-première du film "L'artiste et son modèle" à Paris, le 26 février 2013.

Édouard Baer et Jean Rochefort, c'est une longue histoire d'amitié, une complicité née dans les années 1990 et poursuivie jusqu'en 2017, à la mort du second. Lors d'un entretien chez Europe 1, samedi 13 février 2021, le premier a dévoilé qu'il maintenait un lien avec son ami parti dans l'au-delà.

Édouard Baer enchante les Français avec ses élucubrations poétiques. Si ses monologues envoûtants s'écoutent sur son compte Instagram ou à l'antenne, avant sur Radio Nova avec Plus près de toi et maintenant sur France Inter avec Lumières dans la nuit, toute la sensibilité du comédien transpire aussi dans ses interviews. Interrogé par Europe 1 sur son père spirituel Jean Rochefort, décédé en octobre 2017, le songeur a su mettre des mots bouleversants sur ce manque. Face à Michel Denisot, il n'a pas hésité à qualifier d'"icône" l'acteur du film "Un éléphant ça trompe énormément" : "Une icône, c'est quoi ? Ce sont des gens qui sont plus grands que la vie ou qui sont des petites statuettes qu'on mettrait dans son petit musée ou dans sa chapelle." Puis il a confié que, d'une certaine façon, son idole "existe" toujours.

"Il ne faut pas effacer les numéros des morts"

Plus de trois ans après le décès de Jean Rochefort, Édouard Baer continue de garder précieusement son numéro de téléphone inscrit dans son répertoire. Avec émotion, il a révélé : "C'est une chose qu'on disait sur Patrick Modiano, l'écrivain. Il faut continuer à appeler les gens qui sont morts. Il ne faut pas les enlever de son carnet d'adresses. Il ne faut pas les rayer ou les effacer. Le téléphone fixe était plus fort pour ça parce que quand vous faites sonner un téléphone fixe, vous savez que votre coup de téléphone existe physiquement. Il y a une pièce quelque part, où il y a une sonnerie qui retentit. Et parfois, on se dit : 'Tiens, si j'appelais Jean Rochefort, sur un malentendu, il pourrait décrocher.'"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.