Donald Trump déclaré cliniquement obèse

Donald Trump déclaré cliniquement obèse
Donald Trump à la Maison Blanche à Washington D.C., le 12 février 2019.

Jouissant d'une carrure plutôt imposante, le président américain n'est jamais le dernier à apprécier la bonne chère. Une habitude qui pourrait se voir perturbée par le récent bilan médical de ce dernier... qui le déclare obèse.

Donald Trump a pris quelques kilos depuis son dernier bilan médical, au point de voir son poids basculer en situation d'obésité clinique modérée. En effet, lors du check-up réalisé en 2018, le président pesait près de 239 livres, soit 108 kilos. Aujourd'hui, il a passé la barre des 243 livres, soit 110 kilos pour 1m90.

Il semblerait que Sean Conley, le docteur qui a examiné Donald Trump, ne soit pas inquiété par cette prise de poids. "En prenant en compte tous les résultats d'analyses, les examens et les recommandations des spécialistes, j'estime que l'état de santé général du président reste très bon", a déclaré celui-ci lors d'un bref communiqué à la Maison-Blanche, à l'annonce du bilan médical le 8 février 2019.

"Son risque cardiaque est supérieur à la normale"

Pourtant, selon le docteur Theodore Strange, de l'hôpital universitaire de Staten Island, interrogé par l'AFP, "son risque cardiaque est supérieur à la normale, probablement en raison de son poids et d'un taux de cholestérol LDL supérieur à 100", le "mauvais" cholestérol.

Le site BBC News rappelle que durant sa campagne présidentielle, Donald Trump avait fait circuler une lettre, signée par un médecin, déclarant qu'il serait "l'individu le plus sain jamais élu". Et s'il est vrai que le président américain ne boit pas d'alcool et ne fume pas, son appétence pour le fast-food pourrait lui donner tort.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.