Didier Barbelivien et Nicolas Sarkozy : ce jour où ils ont échappé au pire

Didier Barbelivien et Nicolas Sarkozy : ce jour où ils ont échappé au pire
Didier Barbelivien et Nicolas Sarkozy lors de l'enregistrement de l'émission Vivement Dimanche à Paris, le 11 janvier 2006.

Dans son livre intitulé "Pleure pas nostalgie", disponible à partir du 2 octobre 2019 aux éditions Albin Michel, le chanteur révèle que lui et l'ex-président de la République ont failli être victimes d'un accident d'avion il y a 10 ans.

Très proche de Nicolas Sarkozy depuis plus de 30 ans, au point de le considérer "comme un frère", Didier Barbelivien était au côté de l'homme politique lors des plus grandes étapes de sa vie, comme son accession à l'Élysée ou son mariage avec Carla Bruni. Mais ensemble, les deux amis n'ont pas vécu que des bons moments. Ainsi, en mars 2009, ils auraient pu mourir lors d'un voyage au Congo dans l'A320 présidentiel, comme l'a rapporté le JDD le 22 septembre.

"On a eu très chaud"

Ce jour-là, alors que l'avion était encore sur la piste de décollage, un bruit sourd s'est fait entendre. "Nicolas Sarkozy nous est alors apparu, venant de son espace réservé, pour nous annoncer, très calme et sûr de lui, comme l'aurait fait un chef de cabine, que le réacteur droit de l'appareil venait d'exploser", se souvient l'interprète de À toutes les filles dans son livre. À la suite de cet incident, la délégation est montée dans un autre appareil. Didier Barbelivien a alors demandé au commandant de bord ce qui se serait passé si le réacteur avait lâché en plein décollage.

"Si nous avions pris de l'altitude, pas de problème, lui a répondu ce dernier. (...) Mais si ça avait eu lieu au moment de la poussée, là, je n'ose pas l'imaginer, Monsieur Barbelivien, on a eu très chaud." Et si Nicolas Sarkozy a su garder son sang-froid lors de l'explosion, il serait sorti de l'avion "un peu plus pâle qu'à l'ordinaire"...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.