Depardieu se demande parfois pourquoi il n'est pas "mort dans la nuit"

Depardieu se demande parfois pourquoi il n'est pas "mort dans la nuit"
Gérard Depardieu lors du photocall pour la présentation de la saison 2 de la série "Marseille" au Sofitel du Vieux Port à Marseille, le 18 février 2018.

Aurélie Ngambi

Face à Yann Barthès dans son émission Quotidien, Gérard Depardieu a évoqué sans tabou ses peurs, son rapport à la mort et ce qu'il détestait dans le milieu du cinéma.

Gérard Depardieu est actuellement à l'affiche de "Convoi exceptionnel", un film réalisé par Bertrand Blier, en salle ce mercredi 13 mars 2019. En pleine promotion, le géant du cinéma français a donc été invité le 11 mars dernier sur le plateau de l'émission Quotidien, présentée par Yann Barthès sur TMC. Et lorsque ce dernier l'a questionné sur ce qui lui faisait peur, l'acteur a rétorqué : "Au cinéma, rien. Dans la vie, la connerie." Une réponse à la hauteur de son personnage haut en couleur.

Un rapport apaisé à la mort

Dans la foulée, Yann Barthès lui a demandé s'il n'avait pas peur de la mort. "Non, pas la mort. La mort, on y passe tous. C'est très bien. Ce qu'il faut éviter, c'est l'agonie. Regarde Galabru (Michel Galabru, ndlr) ou même Jean (Carmet, ndlr)... Il est parti d'un seul coup. Je connais plein de morts agréables finalement. Il y a des matins où je me réveille et je me dis: 'Putain, merde, pourquoi je ne suis pas mort dans la nuit ? J'étais bien'", a affirmé le comédien âgé de 70 ans.

Par la suite, Gérard Depardieu a confié ce qui l'agaçait le plus sur un tournage de cinéma. "La nuit, qu'est-ce que tu veux faire à tourner la nuit ?!", a-t-il déploré avant de poursuivre : "Ça va 5 minutes. Au cinéma, ils sont cons. Il y en a marre. C'est vrai que c'est beau d'éclairer la nuit... mais moi, ça me fait chier !"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.