Décès de Michel Delpech : l'immense regret de sa veuve

Décès de Michel Delpech : l'immense regret de sa veuve
Michel Delpech au 5e Festival du Film d'Angoulême, le 28 août 2012.

Quatre ans après le décès de Michel Delpech, sa veuve a fait part des vifs regrets qu'elle éprouve quant aux derniers instants de son époux. Selon Geneviève Delpech, la mort de l'interprète de Chez Laurette aurait pu être évitée.

Disparu le 2 janvier 2016 après avoir perdu son combat contre le cancer, Michel Delpech a laissé sa veuve Geneviève inconsolable. Quatre ans après la mort du chanteur, celle qui a plusieurs fois déclaré rester en contact avec le défunt, a révélé au magazine Closer qu'elle éprouvait de grands regrets relatifs aux circonstances de la mort de l'interprète de Pour un flirt.

Dans une interview parue le jeudi 11 juin 2020 dans les pages de Closer, Geneviève Delpech parle du cancer qui a rongé son mari et explique l'avoir senti un an avant que les médecins ne le diagnostiquent : "Si seulement il m'avait écoutée... Durant un an, je l'ai poussé à voir un médecin. Je savais qu'il se passait quelque chose de grave dans sa bouche. Après l'apparition d'un énorme ganglion, il a fini par consulter. Le diagnostic tombe : cancer de la gorge, stade 4. Le médecin a dit : 'Si vous étiez venu il y a un an, vous auriez pu être soigné'." Un immense regret dont la veuve a encore du mal à se défaire.

"Je sens qu'il est là pour prendre soin de moi"

Malgré sa disparition, Michel Delpech est encore très présent dans la vie de sa veuve. Médium, elle confie avoir conservé avec son mari un lien qui dépasse les frontières de la mort : "Michel est omniprésent, j'entends constamment sa voix. Si je suis face à un petit danger, je sens qu'il est là pour prendre soin de moi. Et quand je ne le sens plus, j'angoisse ! En revanche, il m'est apparu seulement deux fois. Pas assez à mon goût... Mais je sais qu'un jour je le retrouverai".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.