Décès de Claude Brasseur : les stars lui rendent hommage

Décès de Claude Brasseur : les stars lui rendent hommage
Claude Brasseur lors du 13e Festival de la Comédie de Monte-Carlo à Monaco, le 6 mars 2016.

Mardi 22 décembre 2020, Claude Brasseur s'est éteint à l'âge de 84 ans. Depuis, les hommages se multiplient dans les médias et sur les réseaux.

Depuis ses premiers pas dans la comédie en 1955, Claude Brasseur en a fait du chemin. Après plus de 35 pièces de théâtre et bien plus du double au cinéma, l'acteur a eu une carrière bien remplie durant laquelle il a rencontré toute une pléiade d'artiste de différentes générations. Aujourd'hui, bouleversés par sa disparition, beaucoup lui ont rendu d'émouvants hommages. Franck Dubosc, qui a tourné son premier film aux côtés de l'illustre acteur, s'est notamment exprimé sur LCI : "Je suis sous le choc. Il m'a fait confiance dans 'Camping', et puis surtout c'était mon père de cinéma dans mon premier film 'Tout le monde debout'. (...) Au cinéma, il était comme on l'imagine tous, simple et sympathique. Il était autant le papa de 'La Boum', que le Jacky de 'Camping', rigolo et bon vivant. (...) Il était aussi d'une grande gentillesse sans jamais juger qui que ce soit. Je l'ai toujours vu avec une humilité dingue."

"C'était un acteur merveilleux"

De son côté, Michel Boujenah a évoqué la douleur causée par cette disparition. "J'en ai marre de les voir tous partir (...) Claude était drôle, vivant, imprévisible, et c'était un merveilleux acteur à la fois au cinéma et au théâtre. Il était également énergique et bon vivant, croyez-moi", a-t-il confié sur LCI. Invitée à réagir sur CNews, Mylène Demongeot a fondu en larmes. "Je suis très très très émue parce que j'aimais bien Claude. Je trouve que c'était un brillant acteur. (...) C'était vraiment une star absolue. Quand il arrivait sur l'écran, les gens étaient contents. Il est formidable. Quand vous reprenez toute sa carrière, il a fait des films extraordinaires", s'est-elle exprimée entre deux sanglots.

Pour Anny Duperey, qui a partagé l'affiche du film "Un éléphant ça trompe énormément"avec l'acteur, l'émotion est également au rendez-vous. "C'était un grand travailleur perfectionniste. Il était humble, comme les autres d'ailleurs. J'allais aussi souvent voir Claude au théâtre parce que je le trouvais merveilleux", a-t-elle raconté dans les colonnes du Parisien.

Enfin Pierre Lescure, Président du Festival de Cannes lui a rendu hommage sur son compte Twitter : "Claude Brasseur a rejoint le magnifique cimetière des Éléphants. Ces artistes, ces personnages, à la ville comme à l'écran, avec lesquels on a tellement vécu de si belles choses. Sa voix splendide (comme celle de Pierre, son père) et son regard noir, pour rire ou rugir."

La mort de Claude Brasseur survient à la fin d'une triste année pour le cinéma français. Elle fait suite à celles de Claude Giraud, Guy Bedos, Jean-Loup Dabadie et bien d'autres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.