Décès d'Yvette Horner : trois choses à savoir sur sa vie

Décès d'Yvette Horner : trois choses à savoir sur sa vie
Portrait d'Yvette Horner en 1989.

La diva de l'accordéon est décédée le 11 juin 2018 à l'âge de 95 ans. Retour sur trois choses que vous ignoriez peut-être sur sa vie.

Elle s'est mise à l'accordéon de force

À 11 ans, Yvette Horner remporte le premier prix de piano. Malgré son indéniable talent pour cet instrument, c'est vers l'accordéon qu'elle se tourne finalement, à cause de sa mère, qui estime qu'elle peut en faire carrière, puisqu'il n'y a pas d'accordéonistes femmes. À raison, puisque la star des bals musette remportera en 1948 la Coupe du monde de l'accordéon.

Elle a changé de look à la mort de son mari

En 1986, son mari décède. Yvette Horner change alors radicalement de style grâce à Jean-Paul Gaultier, dont elle sera l'une des muses. Elle adopte son fameux roux flamboyant (elle qui avait toujours était brune), qu'elle ne quittera plus, et des tenues audacieuses et extravagantes que lui confectionne le couturier. En 2012, il conçoit également la pochette de son dernier disque, "Yvette hors norme" (2012).

Quand elle snobait le FN

En 2011, lors d'un débat entre Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen sur BFMTV, celle-ci lui lance : "Vous êtes un peu la Yvette Horner de la politique : tous les combats que vous menez ont trente ans de retard." Le lendemain, l'accordéoniste est interrogée par La Dépêche : "Trente ans de retard ? Cette pauvre femme ne sait pas trop bien ce qu'elle dit sur cette question."

Peu de temps après, Gilbert Collard affirme: "C'est une amie, j'ai dîné avec elle plusieurs fois, je l'adore." Ce à quoi elle réplique sèchement via son compte Facebook : "Me Collard sur son arbre perché a, paraît-il, émis le souhait de m'enrôler dans les troupes qui soutiennent Madame Le Pen. (...) Que l'on sache que je ne soutiens personne car la Musique ne se récupère pas. Elle appartient à tous."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.