David Hallyday sur l'héritage de son père : "Dieu merci, c'est terminé"

David Hallyday sur l'héritage de son père : "Dieu merci, c'est terminé"
David Hallyday à la soirée de lancement du jeu "Call of Duty Ghost" au Palais de Tokyo à Paris, le 4 novembre 2013.

Invité le 9 septembre 2020 sur RTL, David Hallyday a déclaré qu'il ne voulait plus entendre parler de cette guerre judiciaire qui a divisé sa famille à la suite du décès de son père, Johnny Hallyday.

Le 3 juillet dernier, après deux ans et demi de procédure, Laeticia Hallyday annonçait qu'un "accord définitif" avait enfin été trouvé entre elle et Laura Smet concernant la succession de Johnny Hallyday. De son côté, David Hallyday, l'aîné du Taulier, avait choisi de renoncer à tout héritage pour "regarder l'avenir". Sur RTL, ce 9 septembre, il a confirmé cette intention d'aller de l'avant.

"Je crois que ça saoule vraiment les gens"

"Non je n'ai rien signé du tout. Ça fait partie du passé, c'est une histoire finie", a indiqué le chanteur avant de poursuivre : "C'est une histoire très douloureuse pour tout le monde, qui se termine et je ne veux absolument plus en parler. C'est quelque chose de privé, de très personnel et je n'ai plus rien à dire là-dessus. Dieu merci, c'est terminé et entre vous et moi, je crois que ça saoule vraiment les gens. On n'est pas dans ce monde-là aujourd'hui. Des gens perdent leur boulot, leur travail, ils ne savent pas comment ils vont bosser, payer leur loyer... On n'est pas là-dedans. C'est du passé, c'est fini."

Néanmoins, David Hallyday souhaite avoir un regard sur l'héritage artistique de Johnny. Il prévient : "J'ai toujours mon avis à donner. Je pense que c'est toujours bien. On a fait les mêmes métiers, donc je pense que je pourrai donner un avis assez bienveillant sur sa carrière et la suite. La continuité c'est très important. J'aurais mon mot à dire. La loi le prévoit de toute manière."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.