David Hallyday compare les "déballages" sur la mort de Johnny à "un viol"

David Hallyday compare les "déballages" sur la mort de Johnny à "un viol"
David Hallyday lors de la conférence de presse à l'Unicef pour Paris-Africa : À l'unission pour les enfants !, à Paris, le 24 octobre 2011.

Solène Filly

Invité dans L'interview sans filtre de Télé-Loisirs, David Hallyday s'est exprimé à propos des nombreuses rumeurs qui tournent autour de sa famille et de l'héritage de son père. Des propos néfastes dont il préfère ignorer l'existence.

Depuis le décès de Johnny Hallyday, le 5 décembre 2017, les rumeurs pullulent à propos des différends entre sa veuve, Laeticia, et ses grands enfants, David et Laura, notamment en ce qui concerne l'héritage du Taulier. Une exposition médiatique qui ne fait évidemment pas plaisir aux principaux concernés. Mais David Hallyday a appris il y a bien longtemps à ne pas lire ce qui se dit au sujet de sa famille, comme il l'a confié à Télé-Loisirs lors de L'interview sans filtre. Dans une vidéo mise en ligne le 21 mars 2019, il explique : "Je vais être très clair (...), généralement, on me dit les choses, je ne lis pas ce genre de trucs (...) parce que ça pollue mon esprit."

"Je les laisse entre eux"

"Perdre quelqu'un, c'est suffisamment difficile, donc entendre des c*nneries à droite, à gauche, toute la journée... Je suis pour les bonnes énergies, les gens bienveillants. Le reste, je les laisse entre eux", ajoute-t-il. Malheureusement, cela ne veut pas dire qu'il n'est pas blessé par les nombreux articles à propos du clan Hallyday : "Les déballages de trucs, franchement, je les subis comme un viol."

Pour lui, il y a sur cette terre des gens "qui ne sont pas bons" et "qui sont faits pour parler et pour inventer des histoires et faire un déballage" : "Moi, ces gens-là, je ne m'en occupe pas et je ne sais pas ce qu'ils font. Ils ne m'intéressent pas."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.