David Douillet raconte les dessous de sa rencontre avec Vanessa

David Douillet raconte les dessous de sa rencontre avec Vanessa
David Douillet et sa femme Vanessa Carrara lors du 3ème gala caritatif des "Stéthos d'Or" à Paris, le 11 mars 2019.

Décidément, David Douillet est aujourd'hui un homme comblé. Papa de cinq enfants, nés de trois femmes différentes, l'ancien sportif vit une retraite dorée aux côtés de sa famille. Invité de l'émission 50 minutes Inside samedi 6 mars 2021, il s'est confié sur sa vie actuelle, aux côtés des personnes qu'il aime, et en a profité pour revenir sur sa rencontre avec sa femme actuelle, Vanessa Carrara.

Il est désormais loin le temps où David Douillet brillait sur les tatamis du monde entier. Retiré du monde sportif depuis 2000, l'ancien judoka vit désormais dans une ferme lyonnaise avec ses cinq enfants et son épouse Vanessa, qu'il a rencontrée en 2015. Un doux quotidien que l'homme de 52 ans a accepté de partager avec les équipes de 50 minutes Inside, le temps d'un reportage. "C'est la plus belle des vies. On peut être milliardaire, avoir des yachts qui font quarante kilomètres de long, des villas... qu'on a pas évidemment. J'ai rencontré des gens comme ça, ils sont tellement seuls... Mon bonheur, c'est ma fortune et elle est là", explique-t-il tendrement en désignant sa femme et ses enfants.

"Je ne lui ai même pas adressé la parole"

D'ordinaire très secrets sur leur vie privée, les amoureux ont exceptionnellement accepté de se livrer sur le jour de leur rencontre. "On s'est rencontrés pas loin d'ici. C'était une réunion politique. À l'époque, j'étais conseillère municipale. Et David était l'invité de cette journée", raconte la bien-aimée de David Douillet. Un moment dont se souvient parfaitement le porte-drapeau de l'équipe de France Olympique de Sydney. "On avait fait tout un tas de trucs. Tout un tas de manifestations et puis ça se clôturait par un grand repas avec 400 personnes. Et Madame était là. Tout allait bien et je la vois, je fais 'wah'. Je dis rien. Je dis rien du tout. Les choses se passent. Elle fait une photo avec moi. Je lui adresse même pas la parole. Rien. Il se passe rien du tout. Platonique total. (...) J'étais loin de m'imaginer que je pouvais flasher comme ça sur quelqu'un et me dire 'wah, c'est elle' quoi. Sans qu'il y ait un seul son d'échangé entre nous", a poursuivi l'ancien judoka, visiblement très ému à l'évocation de ces précieux souvenirs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.