Dave se confie sur sa fortune : "Je ne regrette pas d'avoir tout dépensé"

Dave se confie sur sa fortune : "Je ne regrette pas d'avoir tout dépensé"
Dave lors de la tournée "Âge tendre, la tournée des idoles" à Perpignan, le 09 novembre 2013.

Lundi 17 février 2020, Dave s'est rendu sur le plateau de Jordan de Luxe dans L'Instant de Luxe, sur Non Stop People. Au cours de l'interview, Dave, qui n'est pas avare en confidences, a abordé un sujet qui pourrait en gêner certains : la fortune qu'il a gagné lorsqu'il était au sommet de sa carrière dans les années 1970.

Dave n'est jamais avare lorsqu'il s'agit de parler de sa vie privée. Ses confidences se multiplient au fil du temps. Si l'on savait déjà que son premier amour est mort dans ses bras, qu'il a été victime d'une agression sexuelle lorsqu'il avait 19 ans, et aussi qu'il avait déjà été payé pour faire l'amour, Dave nous parle cette fois d'argent.

En 1975, Dave cartonne avec sa chanson "Vanina", et dans un reportage qui lui a été consacré dans 50' Inside en septembre 2019, les téléspectateurs ont pu découvrir qu'à l'époque il vendait "près de 40 000 disques par jour, jusqu'à même atteindre en quelques mois, le million." Alors sur le plateau de L'Instant de Luxe présenté par Jordan de Luxe sur Non Stop People, lundi 17 février 2020, le chanteur de 75 ans n'a pas hésité à répondre à la question : "Vous êtes millionnaire ?".

Les années 1970, le luxe de Dave

Si au départ, il lâche un simple "ouais", il finit par en dire plus. "Là où j'ai le plus gagné d'argent, c'était dans les années 70. Je gagnais énormément d'argent parce que je faisais énormément de concerts, je vendais énormément de disques", explique-t-il. Puis Dave rapporte ensuite ce qu'il a fait de sa fortune gagnée à cette époque : "J'ai tout dépensé en vivant en première classe. Quand vous décidez de partir au soleil en hiver, à la dernière minute et vous prenez la première classe avec la suite présidentielle à l'hôtel, vous avez dépensé pour dix jours 50 000 euros. Si je fais la même chose aujourd'hui, je réserve six mois à l'avance, je me fais surclasser, je demande un prix à l'hôtel et le même truc va me coûter 10 000 euros. Je ne regrette pas d'avoir tout dépensé." L'acteur dont la carrière continue est toutefois loin d'être ruiné.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.