Daphné Bürki dénonce le diktat du summer body

Daphné Bürki dénonce le diktat du summer body
Daphné Burki lors de la conférence de presse de France 2 au théâtre Marigny à Paris, le 18 juin 2019.

Sur le plateau de Je t'aime etc, mardi 9 juin 2020, Daphné Bürki s'est insurgée contre les pressions faites aux femmes afin qu'elles affichent un corps parfait en été.

Le mardi 9 juin 2020, Christophe Adam était l'invité de Daphné Bürki dans son émission Je t'aime etc, diffusée sur France 2. L'occasion pour le célèbre pâtissier - ancien directeur de la création de Fauchon -, d'inciter les téléspectateurs à acheter de nouveau de la pâtisserie en boutique. Un secteur qui a été sévèrement mis à mal par la pandémie de coronavirus.

Stop aux diktats de la minceur

"Il faut venir en boutique. Revenez, please ! Revenez, on est là ! On n'est pas malades, tout va bien", a d'abord lancé l'ex-juré de Qui sera le prochain grand pâtissier ?, avant de poursuivre : "C'est quand même assez dur depuis quelques mois et depuis le déconfinement... Où sont-ils ? A part dans leur voiture... On ne consomme plus, il ne se passe plus rien."

Ce qui a fait réagir la chroniqueuse Caroline Diament. "Il faut que vous appeliez les magazines féminins et que vous leur demandiez d'arrêter de nous demander de préparer des "summer body", a-t-elle rétorqué. Et Daphné Bürki d'emboîter le pas : "Et de déconfiner nos kilos, parce qu'on en a ras-le-bol en fait. (...) On est très heureuses, donc laissez nous tranquilles. Nous, on veut aller à la pâtisserie de Christophe Adam. En fait ça nous fait plaisir."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.