Daphné Bürki, Dave... les stars s'engagent contre l'homophobie dans un clip

Daphné Bürki, Dave... les stars s'engagent contre l'homophobie dans un clip
La chanteuse Pomme dans la dernière vidéo choc d'Urgence Homophobie.

L'association Urgence Homophobie a dévoilé un nouveau spot d'alerte lors de la journée mondiale contre l'homophobie, dimanche 17 mai 2020. Face caméra, 24 personnalités s'y succèdent pour dénoncer les crimes commis à l'encontre de la communauté LGBT.

"Aujourd'hui, pour la première fois depuis longtemps, j'ai pleuré." Par cette phrase empoignante, la vidéo d'une minute et 23 secondes interpelle l'auditeur. La suite, un triste constat, est saisissante. À tour de rôle, des célébrités du monde de la mode, des arts, de la télévision expliquent : "En 2017, en Tchétchénie, des prisons pour homosexuels ont été ouvertes et cela continue encore, en 2020. Si j'étais Tchétchène, je serais forcé de dénoncer mes frères et mes soeurs." Pomme, étoile montante de la scène musicale française, poursuit : "On me violerait pour tenter de me faire aimer les hommes." Les faits d'actualité évoqués sont glaçants : "Je serais battu, déporté, électrocuté et torturé à mort. Si j'étais Iranien, Soudanais ou Yéménite, je serais pendu ou exécuté. Si j'étais Indonésien, je recevrais cent coups de bâton."

"Juste parce que je suis moi"

Le chanteur Dave ajoute : "Dans 75 pays, je risque la prison." Le styliste Simon Porte Jacquemus enchaîne : "La prison à vie pour quatorze d'entre eux." Et Catherine Lara certifie : "Dans douze pays, je suis condamnée à la peine de mort." Repris en coeur par l'artiste Hoshi, l'humoriste Tristan Lopin, le comédien Félix Maritaud ou encore Daphné Bürki, marraine de l'association Urgence Homophobie avec l'actrice Camille Cottin, ce texte puissant dénonce l'anormalité qu'endure les personnes LGBT.

Ensemble, les 24 célébrités concluent : "En France, je risque les insultes, le rejet familial, le passage à tabac, parfois à mort. Tout ça parce que je suis homosexuel, bisexuel, lesbienne, transgenre. Dans des centaines de pays, on me mutile à la naissance juste parce que je suis intersexe. On m'ignore, on m'insulte, on me tabasse, on m'emprisonne, on me viole, on me punit, on m'humilie, on me pend, on m'exécute, on me torture. Juste parce que je suis moi." Un spot frappant qui compte bien éveiller les consciences et engendrer de nombreux dons !

Site de l'association : https://www.urgencehomophobie.com/

Vos réactions doivent respecter nos CGU.