Dany Boon, ancien "interdit bancaire", évoque ses années de galère

Dany Boon, ancien "interdit bancaire", évoque ses années de galère
Dany Boon à l'avant-première de "Murder Mystery" au Regency Village Theatre à Los Angeles, le 10 juin 2019.

Solène Filly

Acteur aux nombreux succès, Dany Boon n'a pourtant pas toujours mené une vie facile. Au micro de RTL le 18 août 2019, le comédien a évoqué les années difficiles durant lesquelles il était "pratiquement" à la rue.

Le 25 septembre prochain, Dany Boon sera de retour dans les salles obscures avec "Le Dindon", adaptation par Jalil Lespert de la pièce de théâtre de Georges Feydeau, dans lequel il donnera notamment la réplique à Guillaume Gallienne et Alice Pol. C'est donc pour assurer la promotion de ce nouveau long-métrage que l'acteur s'est rendu dans l'émission Les Essentiels sur RTL, lors de laquelle il est revenu sur ses années de galère.

Une autre vision de la vie

Car celui qui est hypocondriaque - au point d'en avoir fait le sujet d'un film - avoue ne pas être quelqu'un d'angoissé, sauf évidemment pour "(sa) famille, (ses) enfants". Un calme qu'il tient de cette période durant laquelle la vie n'a pas été tendre avec lui. "Quand on a vécu... Moi, j'ai vécu dans la rue pratiquement, j'ai été très, très pauvre", commence-t-il par indiquer avant d'expliquer : "J'ai été très endetté en fait. La vraie pauvreté, c'est l'endettement. (...) C'est pas, 'J'ai pas d'argent', c'est 'J'en dois énormément à beaucoup de gens.'"

À cette époque, il est tellement endetté qu'il est même "interdit bancaire". Il connaît alors ce "sentiment d'être vraiment rejeté de la société", comme il l'évoque au micro de RTL : "La société te dit : 'Allez, mets-toi sur le côté, on veut plus te voir.' Et du coup on s'attache à des choses assez simples, à des rapports humains, à des rencontres, qui se font par le biais du hasard."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.