Cyril Lignac ferme son restaurant étoilé : "Ça ne me convient plus"

Cyril Lignac ferme son restaurant étoilé : "Ça ne me convient plus"
Cyril Lignac à l'hôtel de Crillon à Paris, le 12 septembre 2017.

Marine Cournede

Dans une interview au Monde publiée le 12 juin 2019, Cyril Lignac a annoncé la fermeture du Quinzième, son premier restaurant ouvert en 2005. Un choix qu'il explique notamment par un désaccord avec les exigences du Michelin.

Quinze ans après l'ouverture de sa première adresse, ironiquement baptisée Le Quinzième, Cyril Lignac met la clé sous la porte. Si Le Chardenoux et Aux Prés, ses deux autres restaurants parisiens, restent ouverts, le chef a décidé de fermer cet établissement qui avait accompagné ses débuts, en 2005. "Je l'ai ouvert il y a quinze ans, j'ai l'impression aujourd'hui de ne plus avancer, d'avoir lu ma dernière page du livre", explique-t-il au Monde.

La raison ? L'impression de ne plus être en phase avec la société actuelle. "Est-ce que les gens ont encore envie d'un restaurant gastronomique ? Ces temps-ci, je vends plus de grands crus dans mes enseignes sans étoiles" déclare celui qui se sent "plus heureux dans les restaurants où (il) fait la cuisine qu'(il) aime sans (se) poser de questions".

"À partir du moment où le Michelin te distingue, tu n'es plus chez toi"

Car comme l'explique le chef aveyronnais, avoir un établissement étoilé par le guide Michelin (Le Quinzième avait reçu sa première étoile en 2007) n'est pas de tout repos. "Je n'ai plus envie d'être dans ce système de classement, je veux m'en libérer. Parce qu'à partir du moment où le Michelin te distingue, tu n'es plus chez toi : tu fais la cuisine pour les inspecteurs. Tu as peur de perdre ton étoile, tu en veux une deuxième. Et ça, ça ne me convient plus", conclut-il.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.