Cyril Hanouna mis en examen : il s'explique dans Touche pas à mon poste

Cyril Hanouna mis en examen : il s'explique dans Touche pas à mon poste
Cyril Hanouna aux Victoires de la Musique à Lille en 2011.

Dans l'émission Touche pas à mon poste du mardi 19 novembre 2019, l'animateur a annoncé sa mise en examen ainsi que celle de Gilles Verdez pour des faits remontant à l'année 2018.

Cyril Hanouna, animateur tantôt adoré, tantôt détesté des Français, a raconté mardi 19 novembre dans Touche pas à mon poste sa récente mésaventure. "Je voudrais vous parler d'un truc qui m'est arrivé ce matin. Ce matin, j'ai reçu une lettre. Je me suis dit : "Qu'est-ce que j'ai encore fait ?"", a-t-il commencé par indiquer, avant de révéler avoir reçu une lettre du Tribunal de Grande Instance de Paris dans laquelle est indiquée sa mise en examen ainsi que celle du chroniqueur Gilles Verdez.

L'explication de Cyril Hanouna

"Ça vient d'une vieille histoire où Gilles Verdez avait parlé du coût de l'émission Les Z'amours. Je vous le dis : on va être mis en examen Gilles Verdez et moi. On va passer devant le tribunal correctionnel. C'est une histoire de ouf. Vous allez halluciner", a-t-il poursuivi.

Lors d'un numéro de TPMP datant de février 2018, Gilles Verdez avait en effet affirmé que l'émission Les Z'amours avait été vendue à France 2 pour un prix trop élevé (70 000 euros) par rapport à son coût de production (10 000 euros). Des affirmations démenties par France Télévisions et Sony Picture Television Production France. Ce sont ces derniers qui ont porté plainte contre les deux hommes. Cyril Hanouna a assuré à l'antenne qu'il n'avait eu aucun contact avec la boîte de production et assure avoir à l'époque rectifié les dires de son chroniqueur. Affaire à suivre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.