Cyril Féraud à propos du décès de son père : "Je l'ai accompagné jusqu'au bout"

Cyril Féraud à propos du décès de son père : "Je l'ai accompagné jusqu'au bout"
Cyril Féraud à l'avant-première du film "Cars 3" au cinéma Gaumont Champs-Élysées à Paris, le 9 juillet 2017.

Au micro d'Europe 1, le 9 octobre 2019, l'animateur de France 3 s'est confié sur la disparition de son père et la raison pour laquelle il avait décidé d'animer en direct l'émission Musiques en fête en juin dernier, deux jours seulement après sa disparition.

"Dévasté de tristesse et de chagrin", Cyril Féraud annonçait le 20 juin 2019 la mort de son père. Un coup dur, évidemment, pour l'animateur de France 3, d'autant plus que les mois qui ont précédé cette disparition ont été très difficiles. À l'antenne d'Europe 1 ce mercredi 9 octobre, il a confié : "J'ai mis entre parenthèses mon planning pendant un mois et demi pour l'accompagner. Mon papa est parti d'un cancer dans des conditions très difficiles. J'ai appelé toutes les productions. Je n'étais pas en état de tourner. Je l'ai accompagné jusqu'au bout."

"Un petit clin d'oeil"

Malgré sa souffrance, quelques jours seulement après le décès de son père, Cyril Féraud était en direct à la télévision pour Musiques en fête. Interviewé par Philippe Vandel, le présentateur du Grand Slam a révélé pourquoi il n'avait pas renoncé à co-animer cette émission : "Mon papa est parti le lundi, (elle) était prévue le mercredi en direct, c'était l'une de ses émissions préférées, donc j'ai voulu la faire."

Et de préciser : "Il y a des gens qui peuvent se dire que, dans ce genre de situation, il ne faut pas travailler, il faut rester enfermé. Moi, je l'ai fait pour lui, il m'a accompagné toute la soirée, il m'a aidé à présenter cette émission et je lui ai fait ce petit clin d'oeil à la fin." Lors de celle-ci, il avait en effet adressé un message à celui qui le regardait pour la première fois "depuis les étoiles".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.