Cristina Cordula : sa rupture "très difficile" avec le père de son fils

Cristina Cordula : sa rupture "très difficile" avec le père de son fils
Cristina Cordula lors du lancement de la 26e campagne d'Octobre Rose par l'association Le Cancer du Sein, Parlons-en ! sur le Champ de Mars à Paris, le 1er octobre 2019.

Émilie Nougué

Lundi 14 octobre 2019, l'ancienne mannequin devenue animatrice était l'invitée de Je t'aime etc. sur France 2. Elle s'est alors livrée sur sa séparation très compliquée d'avec son ancien compagnon, le père de son fils Enzo.

Face à la présentatrice Daphné Bürki, ce lundi 14 octobre, Cristina Cordula a révélé qu'elle avait déjà fait une psychothérapie. C'était il y a plusieurs années, après sa rupture avec le père de son fils. "C'était un moment très difficile dans ma vie, a confié l'animatrice de l'émission Objectif 10 ans de moins. Il y a eu beaucoup de changements... J'ai fait une psychanalyse. Ça a duré huit ans, et cette femme a changé ma vie. Elle a ouvert mes horizons, elle m'a aidée à me reconstruire..."

"J'ai commencé à devenir parano"

Si elle voulait se séparer de son compagnon, la fashionista la plus célèbre du PAF a eu du mal à digérer la façon dont se sont déroulés les événements. Son mal-être a engendré une dépression nerveuse et eu des conséquences sur sa santé : "Je n'arrivais pas à dormir, je tremblais, les larmes qui tombaient d'un coup... J'étais avec mon fils, je me suis dit 'je ne vais pas y arriver', j'ai commencé à devenir parano, en me disant qu'ils allaient m'enlever la garde de mon fils parce que je n'arrive pas à me tenir. C'était une horreur."

Désormais mariée à Frédéric Cassin et "très amie" avec le père d'Enzo, Cristina Cordula conseille à chacun de consulter en cas de coup dur afin de remonter la pente. "J'ai vraiment livré toutes mes peurs, c'était extraordinaire. Il faut se faire aider, sinon seul, on n'y arrive pas", a-t-elle conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.