Coronavirus : quand les people mettent en garde les Français

Coronavirus : quand les people mettent en garde les Français
Sophie Davant lors du 33e Téléthon au Parc de la Villette à Paris, le 7 décembre 2019.

Face au coronavirus, les Français sont appelés à rester chez eux et à limiter leurs déplacements afin d'espérer stopper la propagation du Covid-19. Pourtant, ils sont encore nombreux à ne pas respecter les consignes du gouvernement. Un comportement qui agace certaines personnalités, qui n'hésitent pas à monter au créneau.

Sophie Davant appelle ses abonnés à la vigilance

La présentatrice d'Affaire Conclue sur France 2 n'est pas très active sur Instagram. Pourtant, ce lundi 16 mars 2019, elle appelle ses abonnés et tous les Français à bien "respecter les consignes" en limitant au maximum les déplacements qui ne sont pas indispensables. "Soyez solidaires en respectant les consignes ! Soyons citoyens en faisant barrage à la propagation de ce virus. Mes pensées et mon admiration au dévouement des personnels hospitaliers", a-t-elle écrit avant de conclure : "Nous en sortirons je l'espère plus forts, plus unis, plus aimants ! Je vous embrasse."

Alexandra Rosenfeld monte au créneau

L'ex-Miss France n'a, de son côté, pas hésité à pousser un coup de gueule sur son compte Instagram. Motif ? Elle se dit dépassée par l'attitude de "certaines personnes (qui l')'insupportent avec le 'Je ne vais pas m'empêcher de vivre'". ". "Vous parlez face à un virus... vous êtes des IRRESPONSABLES", a-t-elle ajouté en les jugeant d'"être égoïstes".

Camille Lou met en garde contre les "lockdown parties"

En story, l'actrice des Bracelets Rouges explique : "J'ai été appelé par le centre de crise pour le coronavirus qui m'a demandé de communiquer autour de moi, aux personnels de l'influence, qu'il faudrait éventuellement aider les médecins et les centres de crise à parler du coronavirus et surtout de demander aux gens d'éviter de faire des soirées 'lockdown' (ndlr des soirées clandestines)". Et de rajouter : "Ce genre de réunion va provoquer une catastrophe. Ce n'est pas une blague, on n'est pas en train de rire. Si l'Etat prend ces mesures c'est qu'il y a des raisons."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.