Confinement : Gérard Jugnot craint "beaucoup les problèmes sociaux"

Confinement : Gérard Jugnot craint "beaucoup les problèmes sociaux"
Gérard Jugnot au 40e anniversaire des "Bronzés font du ski" à Val d'Isère, le 11 Janvier 2020.

Invité de l'émission Passage des arts diffusée sur France 5, lundi 9 novembre 2020, Gérard Jugnot a donné son avis sur le deuxième confinement en France. L'acteur de 69 ans en a profité pour exprimer toute son inquiétude.

Depuis l'annonce du deuxième confinement dans l'Hexagone, nombreuses sont les célébrités qui ont exprimé leur ras-le-bol, tels que la légende vivante du cinéma Alain Delon ou son confrère Fabrice Luchini. Même son de cloche pour la star du film "Les Choristes", Gérard Jugnot, qui a partagé son angoisse à la suite de cette décision gouvernementale dans l'émission Passage des arts, diffusée sur France 5 ce lundi 9 novembre.

La crainte de "problème sociaux"

Le comédien s'est en effet montré inquiet après avoir été interrogé par la présentatrice, Claire Chazal, sur sa réaction face à cette nouvelle mesure de restriction. "Ça n'amuse personne... mais je pense que les gens commencent à se dire qu'il faut faire gaffe, pas forcément parce qu'ils craignent d'être malades mais qu'ils craignent d'être re-re-re-re-re-confinés. Ça commence à gonfler tout le monde", a-t-il d'abord confié, avant de poursuivre : "Moi je crains surtout les problèmes sociaux, le chômage, une certaine violence qui peut partir de ça."

Et le membre de la troupe du Splendid de conclure : "J'ai appris que, pendant le premier confinement, on avait jeté 250 reins, des coeurs, des poumons qu'on n'avait pas pu greffer. C'est dramatique. Je pense que tous les gens qui disent 'On s'en fout, on ne met pas le masque', non, il faut qu'ils fassent gaffe, qu'ils pensent aux autres maladies, parce que bien sûr qu'il y a des risques avec le Covid mais c'est surtout les autres maladies qu'on ne soigne pas qui, moi, m'inquiètent."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.