Comment Charles Aznavour avait surmonté la mort de son fils Patrick

Comment Charles Aznavour avait surmonté la mort de son fils Patrick
Charles Aznavour lors de l'hommage rendu à Jean-Paul Belmondo au Château de la Buzine à Marseille, le 30 juin 2017.

Un drame qui a marqué à jamais la légende musicale. Marié trois fois et père six fois, Charles Aznavour a vécu une épreuve traumatisante, la mort son fils Patrick, seulement âgé de 25 ans. Face à cette situation, le célèbre chanteur a su trouver du réconfort grâce à sa passion, la musique.

Le légendaire Charles Aznavour s'est éteint lundi 1er octobre 2018, à 94 ans. L'artiste au succès fulgurant a bouleversé la musique, avec ses mélodies intemporelles. Derrière l'une de ses compositions se cache d'ailleurs un drame familial, qui l'a marqué à jamais. En effet, la chanson intitulée L'Aiguille, écrite en 1987, raconte la mort de son fils Patrick, mort d'une overdose.

"Te clouant dans la nuit. Sans vie."

Né de son second mariage avec Evelyne Plessis, Patrick avait été retrouvé sans vie dans son studio. À la suite de cette expérience bouleversante, Charles Aznavour a noyé son chagrin dans la musique et a composé L'Aiguille en hommage à son second fils. "Mon enfant, mon air pur, mon sang, mon espérance, mon ferment, mon futur (...). L'aiguille dans ta veine éclatée. Ta peau déchirée. L'aiguille dans ton corps mutilé. Crucifié. L'aiguille de nos espoirs trahis. Te clouant dans la nuit. Sans vie. (...) Je n'ai pas sous tes rires. Éventé tes angoisses. Peut-être pas non plus assez dit que je t'aime..." , chantait-il avec émotion.

"Moi je mourrai sûrement ma famille autour de moi, un livre à la main et toujours un peu d'humour", avait confié l'interprète de La Bohème, à BFMTV en 2013. C'est ainsi que Charles Aznavour nous a quittés, en marquant des millions de personnes avec ses chansons, son esprit et son humour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.