Coma, arrêt cardiaque... Loana raconte ses complications liées à la Covid-19

Coma, arrêt cardiaque... Loana raconte ses complications liées à la Covid-19
Loana Petrucciani au photocall du lancement de la 4e saison de l'émission La Villa des Coeurs Brisés à la Tour TF1 à Boulogne-Billancourt, le 3 décembre 2018.

Dans une interview pour Le Matin parue le 3 mai 2021, Loana, récemment hospitalisée après avoir contracté une forme sévère du coronavirus, a donné de ses nouvelles en racontant les complications qu'elle a traversées en raison de la maladie.

Loana attendait avec impatience de pouvoir participer à l'émission spéciale célébrant les vingt ans de Loft Story. Mais le jour J, elle n'a pas pu se rendre sur le plateau du programme présenté par Benjamin Castaldi. Et pour cause, elle était à l'hôpital et y est "restée deux semaines", comme elle l'a indiqué au Matin. "J'avais la Covid. C'était un très mauvais moment", a-t-elle expliqué.

"Je suis passée de 74 à 69 kilos"

Celle qui a connu une véritable descente aux enfers après avoir remporté Loft Story a été victime de graves complications en raison de cette maladie. "J'ai fait un arrêt cardiaque, cinq jours de coma et j'ai eu une infection pulmonaire. J'ai perdu pas mal de poids aussi. Je suis passée de 74 à 69 kilos", a-t-elle détaillé. Et d'expliquer qu'elle n'était pas encore tout à fait remise : "J'ai récupéré le goût 15 jours plus tard et l'odorat. Je respire bien, mais je suis rapidement fatiguée. J'étais dans le coma lors de l'enregistrement de l'émission des 20 ans de Loft Story. Je n'y crois pas que j'ai raté le jour le plus important de ma vie, car j'avais la Covid."

"Quand je me suis réveillée, j'étais encore intubée et aphone. C'était horrible. J'avais l'impression qu'on m'avait arraché les entrailles. Sur l'échelle de la douleur, après l'accouchement de ma fille, la Covid est en deuxième position", a encore rapporté Loana. Après une telle épreuve, elle souhaite "voir la vie du côté positif" : "Je vais laisser tomber les moments qui m'ennuient. Je veux simplement être heureuse."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.