Clémentine Célarié : "J'ai été victime de violences conjugales"

Clémentine Célarié : "J'ai été victime de violences conjugales"
Clémentine Célarié lors du 8e Festival 2 Valenciennes, le 21 mars 2018.

Alors qu'elle s'illustre actuellement sur scène dans la pièce "Une vie", adaptation du premier roman de Guy de Maupassant, la comédienne a pu évoquer un tout autre sujet lors de son dernier passage chez Europe 1 : les violences faites aux femmes.

Invitée au micro de Nathalie Lévy, lundi 28 octobre 2019, Clémentine Célarié s'est exprimée sur les violences au sein du couple alors que la secrétaire d'État à l'Égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, "plaide pour l'instauration d'un 'protocole clair' avec une 'méthodologie précise' pour les policiers et gendarmes amenés à accueillir des victimes", comme le rappelle la station. Un thème d'autant plus cher à l'actrice de 62 ans qu'il la concerne directement. "J'ai été victime de violences conjugales", a-t-elle en effet révélé.

"Ça a été quand même loin"

"Je n'en avais jamais parlé, parce que pour moi ça fait partie d'une, comment dire, je n'ai pas été en danger de mort, mais ça a été quand même loin", a précisé celle qui n'a pas la langue dans sa poche, ajoutant toutefois ne pas avoir contacté les autorités : "Jamais je n'aurais été porter plainte." La raison ? "Parce que c'est lié à un rapport amoureux, parce que quelque temps après l'homme que vous aimez pleure dans vos bras en vous disant qu'il ne le fera plus jamais. Enfin je dis ça exprès, parce que je pense qu'on est extrêmement nombreuses à vivre ça."

"Si ça avait été aujourd'hui en 2019, je pense qu'avec tout le dialogue et tout ce qu'on fait autour de ça, naturellement je me serais dit : c'est pas parce que tu vas aller voir les flics qu'on va te regarder comme une machin, en plus quand on est connu c'est pire", a reconnu Clémentine Célarié avant de conclure : "Il faut que ça devienne normal de pouvoir être protégée quand on se fait taper dessus."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.