Claudia Cardinale : le jour où son violeur a tenté de la recontacter

Claudia Cardinale : le jour où son violeur a tenté de la recontacter
Claudia Cardinale et son fils Patrick devant leur villa à Rome en avril 1967.

Avec ses yeux éternellement rieurs et son ravissant minois, Claudia Cardinale a montré qu'elle gardait la face malgré les épreuves affrontées derrière les projecteurs. La comédienne favorite de Luchino Visconti et Federico Fellini a été victime d'un viol duquel est né un fils. En mai 2017, elle se confiait à ce sujet comme jamais auprès de la grande reporter Annick Cojean pour Le Monde.

Celle qui n'avait que dix-sept ans au moment des faits a commencé sa carrière enceinte : "Le drame qui était survenu et l'arrivée prochaine d'un bébé - que je gardais secrète - m'ont convaincue de foncer (...) de m'engager dans le cinéma pour gagner ma vie et être indépendante." Si elle avoue au Monde qu'elle n'en serait finalement "pas arrivée là" sans cette naissance, l'actrice a dû en baver. "On a organisé discrètement mon accouchement à Londres. Et c'est ainsi que le bébé a été nommé Patrick. Parce qu'on l'a baptisé à la St Patrick's Catholic Church. Le même producteur a eu l'idée de raconter que le bébé était mon petit frère. Et j'ai été contrainte à assumer ce mensonge pour éviter le scandale et protéger ma carrière", expliquait-elle en 2017.

"Le père de mon fils m'avait envoyé de nombreuses lettres"

Toute cette mascarade a fini par dépasser celle qui a fait tourner la tête d'Alain Delon et Marcello Mastroianni : "Le mensonge était un poids, et quand Patrick a eu 6 ou 7 ans, j'ai appelé un journaliste et avoué que c'était mon fils. C'était une époque étrange, vous savez, où les acteurs étaient totalement dépendants d'un producteur avec qui ils étaient sous contrat, donc pieds et poings liés." Claudia Cardinale a également révélé que son agresseur avait tenté d'établir un contact avec sa victime : "J'ai d'ailleurs appris bien plus tard que le père de mon fils m'avait envoyé de nombreuses lettres, que le producteur a déchirées sans jamais m'en faire part. Il voulait reconnaître l'enfant. Quand je l'ai su et que j'ai interrogé Patrick pour savoir s'il voulait faire sa connaissance, il a refusé catégoriquement. Tout cela a été très tourmentant. Et mon fils en a souffert." Alors que Patrick "aborde la soixantaine" et que sa célèbre mère a désormais 82 ans, elle assure qu'ils entretiennent un "excellent rapport".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.