Claude Lelouch sur ses infidélités : "J'ai besoin de m'évader"

Claude Lelouch sur ses infidélités : "J'ai besoin de m'évader"
Claude Lelouch lors de la 33e édition du Festival Automobile International à l'hôtel International des Invalides à Paris, le 30 janvier 2018.

Émilie Nougué

Dans son livre "À l'amour, à la vie", à paraître le 23 octobre 2019, Catherine Ceylac a interrogé plusieurs personnalités sur leurs relations amoureuses. Parmi elles figure Claude Lelouch, qui a évoqué son rapport à la fidélité sans détour.

"Je ne me censure pas. Et je ne veux pas qu'on m'interdise d'autres femmes", prévient le cinéaste dans cet ouvrage, dont quelques bonnes feuilles ont été publiées le 17 octobre par Gala. "D'ailleurs, je veux qu'on ne m'interdise rien. L'amour n'empêche pas de tomber amoureux de quelqu'un d'autre. C'est une drogue sans limite", poursuit celui qui a récemment perdu un ami de longue date : l'acteur Charles Gérard.

Le mariage "fait beaucoup de mal" à l'amour

Le réalisateur de 81 ans - actuellement en couple avec la romancière et scénariste Valérie Perrin - a toujours assumé ce côté infidèle, même s'il n'a pas forcément été bien accepté par ses ex-partenaires. "On ne peut pas exiger de moi la fidélité, elle doit être un choix, mon choix. Si je me sens en prison, j'ai besoin de m'évader", confie-t-il, avant de faire part de ses avis tranchés sur le mariage, les enfants et la baisse de désir.

Ainsi, celui qui a été marié 3 fois et a eu 7 enfants, nés de 5 femmes différentes, estime que "le mariage est le crime parfait de l'amour", qu'il "fait beaucoup de mal" à ce dernier et que les enfants sont des "tue-l'amour".

Quant à sa vie sexuelle, il ajoute, là encore sans détour : "Quand la passion devient une habitude, un confort, dès que le désir sexuel s'atténue, je prends la fuite... Si faire l'amour devient une corvée, la messe est dite."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.