Cirques d'animaux : Brigitte Bardot tacle Stéphanie de Monaco

Cirques d'animaux : Brigitte Bardot tacle Stéphanie de Monaco
Brigitte Bardot en visite à la SPA de Nice, le 28 décembre 2005.

Hélène Demarly

Véritable icône des années 1960, Brigitte Bardot, est une fervente militante de la cause animale depuis plusieurs années et vient à nouveau de le prouver dans les colonnes de Var Matin.

L'ancienne actrice de 84 ans est une combattante dans l'âme. Si Emmanuel Macron, Nicolas Hulot, Laeticia Hallyday et plus récemment François de Rugy ont connu l'ouragan Bardot, c'est désormais au tour de Stéphanie de Monaco. En effet, les actes et les propos de la princesse, concernant les cirques d'animaux, qu'elle défend avec ferveur, ont fortement déplu à BB.

"On peut être princesse et dire des c*nneries"

Stéphanie de Monaco, à la tête du Festival international du cirque de Monte-Carlo, défend activement les cirques d'animaux. "Je tiendrai bon et fermement sur mes positions", avait-elle ainsi déclaré à Nice-Matin en janvier dernier. Pour la princesse, la cause animale et le cirque ne sont pas incompatibles. Lors d'une interview à Var Matin jeudi 7 février 2019, Brigitte Bardot s'est exprimée à ce sujet : "On peut être princesse et dire des c*nneries !" Elle ajoute : "Certes, en 2013, elle avait recueilli suite à mon combat Baby et Népal, les deux éléphantes du parc de la Tête d'Or à Lyon. Népal est morte en avril dernier, mais elle n'a rien fait pour en remettre une autre... Or, on sait que c'est très très difficile pour une éléphante de se retrouver seule."

Alors que le 6 février, BB affirmait être inscrite sur la liste du Parti Animaliste pour les élections européennes, elle est revenue sur ses propos. L'ex-comédienne n'est finalement pas candidate, mais les "soutient à 100 %". Avec cet engagement, elle prend ses distances vis-à-vis du Rassemblement National et se consacre ainsi pleinement à sa raison de vivre : la protection des animaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.