Christophe : sa collection personnelle sera vendue aux enchères

Christophe : sa collection personnelle sera vendue aux enchères
Christophe arrive au défilé de mode Jean-Charles de Castelbajac prêt-à-porter Automne-Hiver 2013/2014 à l'Oratoire de Paris, le 5 mars 2013.

Deux mois après le décès de l'interprète des Mots bleus, sa veuve Véronique a annoncé sur RTL l'organisation prochaine d'une vente aux enchères des objets appartenant au chanteur.

Dans la nuit du 16 au 17 avril 2020, Christophe s'éteignait dans un hôpital de Brest après plusieurs jours en réanimation. Une triste nouvelle annoncée par Véronique, son épouse dont il était séparé depuis plusieurs années mais dont il n'a jamais divorcé, ainsi que par leur fille Lucie. "Christophe est parti. Malgré le dévouement sans faille des équipes soignantes, ses forces l'ont abandonné", ont-elles écrit.

"Tous les objets américains nous ont branché"

Le 23 juin, Véronique a accordé quelques mots à RTL pour parler de la vie de l'interprète d'Aline et rappeler qu'il aimait collectionner des objets. "On a été tous les deux des collectionneurs, de choses différentes même si tous les objets américains nous ont branché tous les deux", a-t-elle déclaré avant de révéler : "Moi j'ai ma collection personnelle de jukebox, de postes, je suis blindée chez moi donc malheureusement je ne peux rien garder. Ma fille, c'est pareil. Donc on va faire une vente aux enchères." Reste à savoir quand sera organisée cette vente et à qui reviendra l'argent récolté.

Au cours de cet entretien, la veuve de Christophe est également revenue sur cette rumeur prétendant qu'elle avait tenté de cacher que le chanteur avait contracté le coronavirus. "Je n'ai jamais voulu cacher le Covid, c'est juste que je ne le savais pas, a-t-elle souligné. Lorsqu'il est arrivé à l'hôpital, c'était pour sa crise d'emphysème qui était assez importante. C'est ça qui a été un petit peu pénible, parce qu'il avait les poumons très attaqués."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.