Christophe : pourquoi sa femme et sa fille vendent ses affaires aux enchères

Christophe : pourquoi sa femme et sa fille vendent ses affaires aux enchères
Le chanteur Christophe au Festival Fnac Live à l'hôtel de ville à Paris, le 17 juillet 2014.

Le 7 novembre 2020, soit moins de sept mois après la disparition de Christophe, certains de ses objets personnels seront vendus aux enchères à l'initiative de sa veuve, Véronique Belivacqua, et de leur fille Lucie.

Le 23 juin dernier, sur RTL, Véronique faisait part de son intention de vendre des objets appartenant au chanteur Christophe. L'interprète des Mots bleus, décédé le 16 avril, était un collectionneur de guitares, de juke-box, de dessins ou encore de disques vinyles. "Moi j'ai ma collection personnelle de juke-box, de postes, je suis blindée chez moi donc malheureusement je ne peux rien garder. Ma fille, c'est pareil", expliquait-elle.

260 lots proposés

En apprenant cela, Romain Vidal (fils non reconnu de Christophe, né d'une idylle avec Michèle Torr) s'était montré un peu amer. "Peut-être que sa mémoire représente aussi une pompe à fric, qui nous a quittée hélas", avait-il réagi sur son compte Facebook, avant de nuancer : "Ces objets souvenirs vont être achetés par des fans de Christophe, donc sa mémoire sera toujours là, surtout s'ils ont la gentillesse de nous la faire partager par l'intermédiaire du fan-club de l'artiste."

La vente aux enchères sera organisée samedi 7 novembre à partir de 14h30 par la maison Cornette de Saint-Cyr, à huis clos dans ses locaux parisiens mais aussi en ligne (cornettedesaintcyr.fr). Elle comprend 260 lots très variés ayant appartenu au chanteur. On y trouve aussi bien des guitares électriques que des synthétiseurs, des juke-box, des radios, des photos ou des jetons de poker. Quelques vêtements de scène sont également proposés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.