Christophe Dechavanne, confiné loin de sa femme : "C'est un manque terrible"

Christophe Dechavanne, confiné loin de sa femme : "C'est un manque terrible"
Christophe Dechavanne au 39e Festival du Film Américain de Deauville, le 31 août 2013.

Dans une interview accordée au magazine Femme actuelle le 3 avril 2020, Christophe Dechavanne revient sur les actions qu'il a entrepris afin d'aider à lutter contre la pandémie liée au coronavirus mais également sur le fait que "la femme de sa vie" médecin, lui manque énormément...

Comme tous les Français, Christophe Dechavanne est confiné chez lui pour freiner la pandémie. L'animateur de 62 ans, qui avait posté un message un peu alarmant sur son état de santé fin janvier sur son compte Twitter, est actuellement à la campagne en compagnie de sa famille recomposée. Interrogé par le magazine Femme Actuelle, il est revenu sur les actions qu'il a mises en place avec Lidl pour aider à lutter contre le virus covid-19. En effet, le présentateur télé a contacté la Direction de l'enseigne pour rassembler des saturomètres et des tensiomètres afin de venir en aide aux hôpitaux. L'animateur a également profité de cet entretien pour parler de sa femme, son " héros", en première ligne dans cette crise sanitaire puisqu'elle est médecin.

"Le plus difficile pour moi, c'est vraiment le manque de la femme que j'aime"

L'animateur déclare : "Je n'ai pas vu la femme de ma vie depuis près de trois semaines. C'est un manque terrible, on le vit très mal... Ma femme, ce héros. Elle et ses collègues sont d'une abnégation et d'un courage extraordinaire, au-delà, même. J'ai une vraie gêne avec cette histoire : ces soldats vont volontairement à la "guerre"... insuffisamment armés." C'est donc inquiet qu'il avoue à Femme Actuelle que le plus "difficile" actuellement "c'est vraiment le manque de la femme que j'aime". "Quand on n'est pas ensemble, on est tristes. Alors m'agiter pour faire quelque chose d'humanitaire pour le personnel soignant, c'est ma façon d'être relié à ce qu'elle fait même si depuis trente ans, je me bagarre pour la prévention du Sida", a-t-il précisé. Avant de poursuivre : "Je regrette de ne pas avoir une blouse blanche pour être à fond à ses côtés."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.