Christine Bravo : Victime d'une tumeur à la main, elle raconte son opération

Christine Bravo : Victime d'une tumeur à la main, elle raconte son opération
Christine Bravo lors de la conférence de presse de rentrée du groupe NRJ au Musée du Quai Branly à Paris, le 21 septembre 2017.

Alors qu'elle se filmait en train de cuisiner sur Instagram, le 17 février 2021, Christine Bravo a dévoilé une main bandée à ses nombreux abonnés qui ont fini par se demander de quoi il en retournait. Au départ réticente à s'exprimer, l'animatrice a fini par accepter de se confier sur une situation qui aurait pu très mal finir...

La procrastination n'a pas que du bon et Christine Bravo peut en témoigner. Victime d'une grosseur à la main qui la gênait quotidiennement depuis plusieurs mois, l'animatrice de 64 ans a pourtant attendu jusqu'à ce que la douleur devienne insupportable et qu'elle soit obligée de consulter des spécialistes. Le verdict est alors sans appel : il s'agit d'une tumeur. "Je ne souhaitais pas en parler, mais autant vous mettre en garde. J'ai bêtement attendu des mois avec une grosseur dans la paume. Résultat, la semaine dernière, le chirurgien a passé 3h à extraire une tumeur, certes bénigne, mais de 10cm. Il a dû ouvrir la main en quatre, 28 points de suture, et 2 mois de rééducation à venir", a précisé celle qui a récemment montré du doigt Yann Barthès, dans un post accompagné d'une photo de sa cicatrice. Une photo qui n'a visiblement pas été du goût d'Instagram qui a immédiatement censuré l'image...

"J'en déduis que sur ce réseau, seule la chair libidineuse est montrable"

Remontée comme jamais, Christine Bravo s'est empressée de publier une nouvelle photo et de pousser un coup de gueule. "Instagram a carrément BLOQUÉ mon explication et la photo post opératoire où n'apparaissait pourtant qu'une large cicatrice. Perso, ça me semblait aussi pédagogique que la prévention des cancers du sein et de la prostate pour lesquels les médias sortent régulièrement les clairons. (...) Bref, c'est incompréhensible qu'Instagram autorise les clichés obscènes des seins en plastique des starlettes voire pire, et CENSURE une paume de main blessée ! J'en déduis que sur ce réseau, seule la chair libidineuse est montrable", s'est-elle offusquée.

Si elle insiste tant sur le sujet, c'est qu'elle a peut-être échappé au pire. En effet, si elle avait encore plus attendu, Christine Bravo aurait pu perdre un doigt. "Les amis, en cas de grosseur n'importe où, consultez IMMÉDIATEMENT. Un seul nerf touché et vous perdez l'usage d'un doigt !", insiste-t-elle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.