Christine Bravo veut réparer une injustice concernant la mort de son père

Christine Bravo veut réparer une injustice concernant la mort de son père
Christine Bravo au photocall de la conférence de rentrée du pôle TV de NRJ Group à la brasserie Polpo à Levallois-Perret, le 28 juin 2017.

Christine Bravo n'en fait qu'à sa tête, ce n'est pas une nouveauté ! Invitée dans l'émission L'instant de Luxe, le 31 mars 2021, l'animatrice s'est confiée sur le décès de son papa et a fait part de son mécontentement concernant l'endroit où ce dernier a été inhumé. Une injustice qu'elle tient absolument à réparer, qu'importe les lois en vigueur.

Dix ans après le décès de son papa, qu'elle décrit comme son "héros, l'homme de (sa) vie", Christine Bravo a encore du mal à digérer la façon dont s'est déroulé l'enterrement. En effet, alors qu'elle lui avait fait la promesse de répandre ses cendres en Auvergne, l'ancienne animatrice de Frou-Frou n'a malheureusement pas eu son mot à dire. "Je ne veux pas savoir où il est... Je sais dans quelle ville il est enterré mais je ne vois pas ce qu'il fait là-bas et je ne suis pas contente avec ça ! Il m'avait demandé à ce que ses cendres soient répandues en Auvergne dans la ferme où il avait été pendant la Résistance française, après les camps de concentration. Je lui ai promis mais il n'y avait rien à faire. Ils l'ont mis dans une boîte et ils l'ont emmené dans un bled", a expliqué avec émotion celle qui a récemment eu une tumeur à la main.

"Je vais aller le déboulonner !"

Malgré la douleur, Christine Bravo ne se laisse pas abattre et compte bien réparer cette injustice, quitte à enfreindre les lois. "Donc je vais aller le déboulonner. Je vais le faire. Il paraît qu'il y a une plaque. Je m'en fou, je vais y aller ! Je vais aller le faire et le remettre en Auvergne même si il paraît qu'on a pas le droit de répandre les cendres comme ça", a-t-elle lancé malicieusement. Un acte qui pourra peut-être lui permettre de retrouver la paix intérieure, elle qui fait un véritable blocage depuis le décès de son papa. "Je refuse de me souvenir de l'année où est mort mon père. Je ne sais pas, je pense que c'est autour de dix ans, mais je ne veux ni savoir le mois, ni l'année, je fais un blocage !", a-t-elle précisé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.