Christian Quesada : Benjamin Castaldi dévoile son casier judiciaire

Christian Quesada : Benjamin Castaldi dévoile son casier judiciaire
Christian Quesada sur le plateau des Douze Coups de midi sur TF1.

Mis en examen et placé en détention provisoire le 27 mars 2019 pour détention et diffusion d'images pédopornographiques, l'ancien champion des 12 Coups de midi sur TF1 aurait un lourd passé judiciaire. Le 1er avril, dans Touche pas à mon poste, Benjamin Castaldi a énuméré ses précédentes condamnations.

Le chroniqueur de Cyril Hanouna a expliqué avoir réussi à se procurer l'extrait de casier judiciaire de Christian Quesada. "Moi, j'ai passé un coup de fil, je ne vais pas donner mes sources. J'ai eu l'intégralité de son casier judiciaire qui, honnêtement, est extrêmement lourd", a-t-il annoncé avant de lister les infractions pour lesquelles l'ancien candidat du jeu animé par Jean-Luc Reichmann aurait déjà été condamné.

"Chargé comme une mule"

"Il a été condamné en 2001 pour corruption de mineur, exhibition sexuelle en 2003, corruption de mineur en 2003 et 2009, détention d'images pornographiques de mineurs en 2003 et 2009. En 2017, tentative de proxénétisme aggravée. L'auteur a été mis en contact avec la victime par réseau de communication. C'est-à-dire que le mec est chargé comme une mule !", a révélé Benjamin Castaldi. L'ancien animateur de Loft Story s'est ensuite demandé pourquoi la production des 12 Coups de midi ne s'était pas renseignée sur ce candidat : "J'ai eu les infos très rapidement. Je trouve très curieux que personne n'ait pris le temps de passer un coup de fil et d'enquêter."

Pour rappel, Christian Quesada a été rattrapé par la justice pour une affaire de corruption de mineur datant de 2017. Lors d'une perquisition dans sa demeure, la police a ensuite trouvé des milliers d'images et de vidéos pédopornographiques dans ses ordinateurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.