Christian Quesada a déjà été impliqué dans plusieurs affaires avec des mineurs

Christian Quesada a déjà été impliqué dans plusieurs affaires avec des mineurs
Christian Quesada sur le plateau des Douze Coups de Midi.

Écroué depuis le 27 mars 2019 pour détention d'images pédopornographiques, l'ex-candidat de l'émission Les Douze Coups de Midi, sur TF1, a été impliqué dans d'autres affaires par le passé, comme l'ont révélé franceinfo et Le Parisien.

C'est un nouveau visage de Christian Quesada qui se dessine à mesure des révélations qui suivent sa mise en examen. En effet, le champion du jeu animé par Jean-Luc Reichmann a "déjà eu affaire à la justice pour des faits de même nature", a expliqué Christophe Rode, le procureur de la République de Bourg-en-Bresse, précisant que l'ancien candidat avait "un casier judiciaire".

Condamné à du sursis

D'après une source proche du dossier qui s'est confiée au Parisien, Christian Quesada a déjà eu des "comportements déviants envers des mineurs" et a été "impliqué dans trois affaires" en 2001, 2003 et 2009. Cette source évoque des faits de "corruption de mineur", de "détention d'images pédopornographique" et "d'exhibition". De son côté, franceinfo ajoute que celui qui a empoché plus de 800 000 euros grâce à ses connaissances lors de ses 193 participations aux Douze Coups de Midi a été condamné à deux reprises à des peines de prison avec sursis.

"C'est le risque de réitération par rapport à ce passé judiciaire qui peut expliquer la décision du JLD (le juge des libertés et de la détention, ndlr)", a également indiqué le procureur à propos de l'incarcération de Christian Quesada. Les enquêteurs poursuivent leurs investigations pour savoir si le candidat appartenait à un réseau. RTL.fr souligne que la détention provisoire de ce dernier "devrait durer plusieurs semaines, peut-être plusieurs mois."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.