Christian Morin regrette le "peu de gens du métier" aux obsèques d'Annie Cordy

Christian Morin regrette le "peu de gens du métier" aux obsèques d'Annie Cordy
Christian Morin à la soirée Radio Classique à la salle Cortot à Paris, le 21 septembre 2016.

Invité dans l'émission Que sont-ils devenus ? diffusée sur Non Stop People, le 17 janvier 2021, l'ancien animateur de La Roue de la Fortune est revenu sur les obsèques d'Annie Cordy, qui ont eu lieu le 12 septembre dernier à Cannes.

Le 4 septembre 2020, Annie Cordy s'éteignait à 92 ans des suites d'un malaise. La chanteuse, également remarquée pour ses doublages dans des dessins animés, a été célébrée huit jours plus tard à Cannes lors d'obsèques en plein air, auxquelles ont assisté plus de 500 personnes. Parmi elles se trouvait l'ancien animateur de télévision Christian Morin. Celui qui officie désormais sur Radio Classique a alors regretté le peu de personnalités présentes pour ce dernier hommage à l'interprète de Tata Yoyo.

"Ce n'était pas les obsèques qu'on aurait peut-être attendues"

"Peut-être qu'ils n'ont pas pris le temps de se déplacer. Vous savez, dans ces cas-là, je vais faire référence à Danielle Darrieux. Quand elle nous a quittés, elle avait 101 ans, je crois. Dominique Besnehard s'en était plaint, il avait raison. Ce n'est pas très gentil de ne pas accompagner cette femme qui a eu une carrière remarquable. Annie, c'est pareil", a expliqué le clarinettiste.

"Il y avait quand même beaucoup de gens. Dave était là, Gérard Louvin aussi et Claude Lemel, qui a beaucoup travaillé avec elle", a-t-il nuancé avant de s'interroger : "Mais bon, ce n'était pas les obsèques qu'on aurait peut-être attendues. Si cela s'était passé à Paris, est-ce qu'il y aurait eu un peu plus de monde ?"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.