Charlotte Valandrey ne parle pas de séropositivité avec sa fille

Charlotte Valandrey ne parle pas de séropositivité avec sa fille
Charlotte Valandrey au photocall de la série "Demain nous appartient" lors du Festival de la Fiction TV de la Rochelle, le 16 septembre 2017.

La comédienne et écrivaine est atteinte du VIH depuis ses 18 ans. À bientôt 50 ans et maman d'une adolescente, elle explique ne pas en parler avec elle.

Dans les pages de Gala, Charlotte Valandrey revient sur sa maladie, découverte peu avant sa majorité. Elle évoque aussi sa fille, Tara, qui vient justement d'avoir 18 ans et avec qui elle ne parle pas de VIH. "Pour le moment, elle n'a pas envie que je lui parle de ce qui m'est arrivé. Et surtout pas envie de s'identifier. Il y a de la pudeur. Elle est aussi à un âge où on commence à vouloir couper le cordon, à vouloir prendre son envol", confie la comédienne de "Demain nous appartient". Un manque de dialogue qu'elle justifie ainsi : "En même temps, Tara sait. Tous les soirs de sa vie, elle a entendu le bruit de la trousse de médicaments que j'ouvre."

"Elle n'a lu aucun de mes livres"

Charlotte Valandrey a publié plusieurs romans depuis le début des années 2000 mais cela ne semble pas intéresser Tara. "Elle n'a lu aucun de mes livres", explique-t-elle. Et de développer : "Tara est à la fois une jeune fille très autonome - elle a bien été obligée car pendant des années, elle a eu à ses côtés une maman pas très en forme -, et très gamine. Elle est en première, elle est encore lycéenne et n'a pas véritablement envie de se poser des questions quant à son avenir, par exemple. Elle prend le temps de grandir."

À France Dimanche en juillet 2017, elle avait confié, sereine vis-à-vis de sa maladie : "Aujourd'hui, si l'on est bien traité, si on prend ses médicaments sérieusement et si la charge de ce virus est indétectable, comme c'est le cas pour moi, on n'est plus un danger pour ses partenaires sexuels. Je suis devenue 'séro-inof­fen­si­ve'!"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.