Charles Aznavour : roi du roller et collectionneur de peluches

Charles Aznavour : roi du roller et collectionneur de peluches
Charles Aznavour reçoit une étoile d'honneur de la communauté arménienne à Hollywood, le 27 octobre 2016.

Depuis le 26 mars 2019, le château de La Buzine à Marseille consacre une exposition à Charles Aznavour, décédé en octobre dernier. On y trouve des objets chers au chanteur et issus de ses archives personnelles, qui révèlent des facettes insoupçonnées de sa personnalité.

Après Jean-Paul Belmondo, Johnny Hallyday et Brigitte Bardot, le Château de La Buzine à Marseille consacre sa nouvelle exposition à une autre icône de la culture française : Charles Aznavour, mort à l'âge de 94 ans des suites d'un oedème aigu pulmonaire, le 1er octobre 2018. Cette galerie rend hommage à l'immense carrière du chanteur, en proposant une rétrospective de ses films et de ses tournées, des rencontres et dédicaces avec ses amis et ses proches, mais également la découverte d'objets inédits lui appartenant.

Un chien en peluche pour garder son bureau

Lors de cette expo, on aperçoit par exemple une photo de Charles Aznavour traversant la place Saint-Marc à Venise en rollers. Selon son fils Mishka - qui a collaboré à cette exposition -, le chanteur était un as de la discipline et, pendant la guerre, il "avait l'habitude de chausser ses patins à roulettes et de traverser Paris sous le couvre-feu pour se débarrasser de tenues militaires ou en piquer quelque part pour que des réfugiés puissent se perdre dans la foule", comme le rapporte le quotidien 20 Minutes.

On y trouve également le bureau de l'artiste reproduit à l'identique, avec un chien en peluche posé au pied de la table et qui aboie lorsque l'on passe devant. "Cette peluche a été offerte par sa soeur (...). Charles affectionnait tout particulièrement les peluches, dont il faisait la collection", confie Valérie Fédèle, directrice générale de La Buzine et commissaire de cette exposition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.