Charles Aznavour : les vraies causes de la mort de son fils Patrick

Charles Aznavour : les vraies causes de la mort de son fils Patrick
Charles Aznavour lors de la remise d'une étoile d'honneur attribuée par la communauté arménienne de Los Angeles, à Hollywood, le 27 octobre 2016.

La mort du fils aîné de Charles Aznavour, le 26 mai 1976, avait laissé beaucoup de questions en suspens. Des circonstances mystérieuses que les enfants du chanteur ont souhaité éluder dans les colonnes de Paris Match, en kiosque le 3 octobre 2019.

De son vivant, Charles Aznavour était très discret sur sa vie privée. À tel point que l'interprète et compositeur français (décédé le 1er octobre 2018) ne s'est jamais exprimé publiquement sur la mort de son fils aîné, Patrick, disparu le 26 mai 1976 à 25 ans. Ce dernier avait été retrouvé un mois après son décès dans son appartement situé en banlieue ouest parisienne. Une perte dont les causes étaient encore restées vagues. Ce n'est que le 3 octobre 2019, dans le magazine Paris Match, que ses frères Mischa et Nicolas ont levé le mystère.

Mort d'une overdose

Au cours de cette interview, les deux jeunes hommes ont exprimé à quel point la mort de leur frère (qu'ils ont brièvement connu) était un sujet tabou dans la famille. Une perte tragique pour l'interprète d'Emmenez-moi selon eux. "On sait que ça a été un drame pour lui. J'ai retrouvé des lettres que Patrick lui avait adressés, il avait l'air d'être gentil", ont expliqué Mischa et Nicolas.

Les deux enfants Aznavour en ont profité pour divulguer, pour la première fois, les raisons officielles de la mort de Patrick : "Il prenait du Quaalude, une drogue récréative, une sorte d'amphétamine. C'est ce qui l'a tué." Ce sédatif puissant, très répandu dans les années 1970, aura donc eu raison du jeune homme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.