Charlène de Monaco, chagrinée : "Parfois il est difficile de sourire"

Charlène de Monaco, chagrinée : "Parfois il est difficile de sourire"
Charlène de Monaco, le prince Albert II de Monaco et leurs enfants, le prince Jacques et la princesse Gabriella, à Monaco, le 19 novembre 2019.

Visiblement attristée lors de ses sorties officielles, la princesse Charlène de Monaco a connu une année difficile. Dans un entretien accordé au magazine Huisenoot, vendredi 20 décembre 2019, elle est revenue sur les raisons de son chagrin.

La princesse Charlène de Monaco a beau vanter dans la presse les merveilleuses qualités de père du prince Albert II, depuis quelques temps, elle affiche néanmoins une mine attristée lors de ses sorties officielles. Cette année, elle a ainsi été régulièrement critiquée pour ne pas afficher de sourire lorsqu'elle est en public. Des remarques auxquelles cette dernière a tenu à répondre durant une interview accordée au magazine sud-africain Huisenoot, parue le 20 décembre 2019.

Elle a perdu deux amis

Comme elle l'a partagé au magazine, son année a été chamboulée par de tragiques événements car la princesse a révélé avoir perdu deux de ses amis. "Les deux sont morts en 10 jours. Ça a été incroyablement douloureux", a-t-elle confié. Des pertes tragiques auxquelles s'ajoute toute l'inquiétude qu'a cette dernière concernant l'état de santé de son père qui, à 73 ans, a dû être opéré.

"Cette année m'a définitivement porté un coup. Les gens sont très rapides pour dire : 'Oh, pourquoi ne sourit-elle pas sur les photos ?' Eh bien, parfois il est difficile de sourire. Ils ne savent pas ce qui se passe à l'arrière-plan", a-t-elle continué. Et de conclure : "J'ai le privilège d'avoir cette vie, mais ma famille et mes amis en Afrique du Sud me manquent et je suis triste parce que je ne peux pas toujours être là pour eux."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.