Chantal Goya : quand les chasseurs s'en prenaient à elle à cause de sa chanson

Chantal Goya : quand les chasseurs s'en prenaient à elle à cause de sa chanson
Chantal Goya lors de la cérémonie de clôture du 5e Champs-Élysées Film Festival à Paris, le 14 juin 2016.

Si le titre Un lapin de Chantal Goya a bercé la jeunesse de toute une génération, il en a agacé certains à commencer par de nombreux chasseurs, qui n'ont pas hésité à s'en prendre en retour à son interprète.

Vendredi 18 janvier 2019, Chantal Goya était invitée dans l'émission La vie secrète des chansons sur France 3 pour parler de ce tube sorti en 1977, qui est depuis devenu culte. "Ce matin, un lapin a tué un chasseur. C'était un lapin qui avait un fusil", disait son refrain. Une chanson qui, bien qu'enfantine, défendait "à sa manière la cause animale", a noté le présentateur André Manoukian.

Des animaux écrasés contre sa maison

L'ex-juré de l'émission Nouvelle Star a donc demandé à la chanteuse comment les chasseurs avaient réagi lors de la sortie de ce titre. "Très mal", a répondu Chantal Goya avant de préciser : "Je me rappelle lorsque j'étais à l'île de Ré, j'avais une maison et je voyais des pauvres animaux écrasés contre ma maison. À l'époque, ils n'avaient pas aimé parce que la chasse, c'est sacré évidemment. Alors je n'étais pas amie avec les chasseurs, moi."

La chanteuse a également confié que son mari, Jean-Jacques Debout, avait eu l'idée de cette chanson après avoir assisté à un différend entre des chasseurs et des enfants lors de vacances à la campagne. Les premiers reprochaient aux enfants d'avoir dégonflé les pneus de leurs voitures, tandis que les seconds disaient : "On en a marre de ces chasseurs ! Et si les lapins avaient des mousquetons, ils vous tireraient dessus !" Chantal Goya avait alors invité les deux camps chez elle dans une tentative de réconciliation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.