Chantal Goya : Brigitte Bardot a lancé sa carrière sans le savoir

Chantal Goya : Brigitte Bardot a lancé sa carrière sans le savoir
Chantal Goya lors du Photocall de la cérémonie de clôture du 5e "Champs Elysées Film Festival" à Paris, le 14 juin 2016.

Si aujourd'hui la plupart des Français connaissent ses chansons par coeur, il s'en est fallu pourtant de peu pour que Chantal Goya passe inaperçue. Invitée sur le plateau de 20h30 le dimanche, le 13 décembre 2020, la chanteuse est revenue sur ce fameux jour où sa vie d'artiste a basculé... grâce à Brigitte Bardot.

Nous sommes en 1975, sur le plateau de Numéro un, émission de l'époque produite par le couple phare Maritie et Gilbert Carpentier. Ce soir-là, l'invitée d'honneur était Brigitte Bardot. Mais déprogrammée à la dernière minute, c'est Chantal Goya qui est invitée à la remplacer. L'occasion pour elle de chanter sa chanson Adieu les jolis foulards devant des milliers de Français qui tombent immédiatement sous son charme. "C'est toujours comme ça que ça se passe avec moi. Quand je remplace quelqu'un, ça devient une aventure extraordinaire. C'est vrai que ce soir-là, Brigitte Bardot devant venir mais elle était malade...", a-t-elle raconté sur France 2.

"Brigitte a toujours été bienveillante envers moi"

À l'époque, Jean-Jacques Debout, époux de Chantal Goya, cherche par tous les moyens à trouver une manière digne de remplacer Brigitte Bardot. "Au pied levé, Jean-Jacques m'écrit cette chanson, j'ai été l'enregistrer très vite pour les Carpentier. Et voilà, tout est arrivé d'un coup", se remémore la chanteuse aujourd'hui âgée de 78 ans. "Cette chanson était tellement plébiscitée quand elle est passée dans le Numéro Un de Carlos, que Maritie nous a appelés le lendemain et a dit : 'Je reçois énormément de lettres qui redemandent la chanson des foulards'", avait alors expliqué la chanteuse rayonnante.

Des années après, Chantal Goya et Brigitte Bardot sont d'ailleurs restées très bonnes amies. "Brigitte a toujours été bienveillante envers moi. À mes débuts, elle m'avait d'ailleurs prévenue que ce serait difficile. 'Reste celle que tu es, avec ton éducation et tes valeurs !' m'avait-elle conseillée. Et aussi, elle m'avait invitée à mettre de l'argent de côté, au cas où, pour la suite... Là, je ne l'ai pas écoutée, j'aurais peut-être mieux fait. On est aujourd'hui encore très amies et on s'appelle souvent", avait-elle raconté à France Dimanche en octobre 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.