Céline Dion remercie ses fans après la mort de sa mère et appelle aux dons

Céline Dion remercie ses fans après la mort de sa mère et appelle aux dons
Céline Dion et sa mère Thérèse posent dans un restaurant de Miami, le 16 février 2010.

Le 6 janvier 2020, Thérèse Dion, la mère de la chanteuse québécoise, disparaissait à 92 ans. La diva avait alors pu compter sur le soutien indéfectible de ses admirateurs. Aujourd'hui, elle tient une nouvelle fois à les remercier.

"Ma maman avait 92 ans. Elle était malade depuis un moment. Et nous savions qu'il ne nous restait plus beaucoup de temps avec elle", confiait Céline Dion lors d'un concert donné à Miami le soir du décès de celle qu'elle considérait comme son héroïne, le 6 janvier 2020. Prévenue deux jours plus tôt de l'état de santé de Thérèse Dion, la star avait pu, avec ses frères et soeurs, lui faire ses adieux : "On est à peu près sûrs que maman a attendu que nous soyons tous réunis avant de s'éteindre", avait-elle confié à ses fans avant de reprendre son show.

Une famille très "touchée"

Plus d'un mois a passé depuis la disparition de Thérèse Dion et sa fille a tenu a témoigner sa gratitude auprès de celles et ceux qui lui ont adressé, tout comme au reste de son clan familial, des marques d'affection, des encouragements et des mots de soutien. "Au nom de ma famille et en mon nom personnel, je tiens à vous remercier pour vos messages de sympathie suite au décès de notre mère", a écrit l'interprète de J'irai où tu iras en légende d"une photo en noir et blanc de sa maman, postée sur Instagram jeudi 20 février. Et Céline Dion d'ajouter : "Votre respect et votre fidélité nous ont beaucoup touchés."

La chanteuse de 51 ans en a également profité pour faire appel à la bienveillance et à la générosité de ses fans, les encourageant à "écrire un mot ou faire un don sur le site de la Fondation maman Dion". "Vous transformerez ainsi notre chagrin en aidant des enfants dans le besoin", a-t-elle assuré. Cette fondation créée en 2005 a en effet "pour mission de favoriser l'épanouissement, le développement de l'estime de soi et le désir de réussir à l'école des jeunes québécois âgés entre 5 et 16 ans issus de milieux défavorisés", comme indiqué sur son site.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.