Ce faux Amir qui a arnaqué et menacé une femme sur Internet

Ce faux Amir qui a arnaqué et menacé une femme sur Internet
Amir Haddad lors de Roland-Garros à Paris, le 9 juin 2017.

Un homme s'est fait passer pour le célèbre chanteur sur Facebook pendant 8 mois et a soutiré 6 000 euros ainsi que des photos dénudées à sa victime.

C'est France Bleu qui, le 6 février 2019, a révélé l'affaire d'escroquerie concernant Amir. En effet, tout commence en juin 2018 lorsqu'une femme de 40 ans vivant à Pont-Audemer, en Normandie, se met à échanger des messages sur Facebook avec le musicien rendu célèbre pour sa participation à l'Eurovision en 2016 et le titre J'ai cherché. Or il ne s'agissait pas vraiment d'Amir, mais d'un escroc se faisant passer pour ce dernier, cherchant à soutirer de l'argent à sa victime en lui faisant part de ses problèmes financiers. Fan du chanteur et ne se doutant pas du stratagème, la quadragénaire "seule et en détresse" selon les enquêteurs, accepte donc de lui transférer la belle somme de 6 000 euros par virement bancaire pour lui venir en aide.

6 000 euros et des photos dénudées

Ensuite, un échange de photos dénudées se met en place. L'arnaqueur lui envoie d'abord des clichés avant de lui demander de faire de même. Celle-ci s'exécute et c'est là que le chantage débute. L'escroc exige qu'elle lui envoie 20 000 euros, sans quoi il diffusera ses photos sur la Toile.

Prenant conscience de l'escroquerie, la victime décide de porter plainte fin janvier 2019. Risquant 5 ans de prison et jusqu'à 400 000 euros d'amende, le coupable n'a pas été identifié, d'autant plus que son compte a disparu du réseau social. Comme l'ont indiqué les gendarmes de Pont-Audemer à France Bleu, ce genre d'arnaque prend généralement pour cibles "des personnes sensibles, donc faciles à escroquer", qui se retrouvent parfois à envoyer des "sommes qui dépassent l'entendement".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.