Catherine Jacob : victime d'attaques antisémites depuis des années, elle raconte

Catherine Jacob : victime d'attaques antisémites depuis des années, elle raconte
Catherine Jacob lors de la 21ème édition du festival des créations télévisuelles de Luchon, le 7 février 2019.

Lundi 14 décembre 2020, Catherine Jacob était à l'affiche du téléfilm "Hortense", diffusé sur France 2. À cette occasion Closer est revenu sur les attaques antisémites dont l'actrice est victime depuis plusieurs années.

À l'été 2019, Catherine Jacob était invitée sur Europe 1 et a révélé qu'elle était la cible de nombreuses attaques antisémites à cause de son nom de famille, alors qu'elle évoquait son adoration pour la série "Outlander". "Outlander me touche beaucoup. J'arrive dessus sans le savoir, et je pensais être la seule au monde à savoir ce qu'étaient les Jacobites. N'étant pas juive, je me tape quand même encore un petit antisémitisme primaire. C'est extraordinaire, parce qu'on me pose la question, avec la grimace", raconte alors l'actrice, honorée du César du meilleur espoir féminin en 1989 pour son rôle dans "La vie est un long fleuve tranquille" (1988) de Étienne Chatiliez.

La descendance des Jacobites

"À partir de là, il y a une sélection naturelle qui se fait, c'est dément. C'est démentiel. Il se trouve que je ne suis pas juive. J'ai un père breton", explique Catherine Jacob qui développe ensuite sur l'origine de son nom de famille qui provient de ses ancêtres, les Jacobites : "Je me suis un peu intéressée à la question. Les Jacobites sont des gens qui étaient partisans du roi Jacques II d'Écosse. Ils sont arrivés à Nantes un petit peu avant la Révolution, peut-être vingt ans avant. Et ils ont tous perdu leur nom. Ils s'appelaient Jacobus, Jacob, voilà. Il y en a 200 000 en Bretagne."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.