Caroline Garcia victime de cyberharcèlement : "Les mots sont violents"

Caroline Garcia victime de cyberharcèlement : "Les mots sont violents"
Caroline Garcia lors du tournoi de tennis de Wimbledon à Londres, le 1er juillet 2019.

Le 12 février 2020, après avoir été éliminée dès son entrée en lice au tournoi de Saint-Pétersbourg, la tenniswoman française a été la cible d'insultes sur les réseaux sociaux. Un cyberharcèlement qu'elle a évoqué le 19 février auprès du journal L'Équipe.

"J'espère que tu mourras d'un cancer", "Tu es la honte du sport", "T'es archi nulle et tu me fais perdre mon argent"... Tels sont, entre autres, les messages qu'a reçus Caroline Garcia après sa défaite à Saint-Pétersbourg. La joueuse de tennis en a partagé quelques-uns en story Instagram. "C'est du classique après une défaite, aujourd'hui je voulais juste les partager... ça ne change pas ma vie ni mes objectifs", a-t-elle également fait savoir.

"Personne ne peut faire grand-chose"

Mercredi 19 février, la sportive s'est confiée auprès de L'Équipe sur ce cyberharcèlement. "Ça ne vient que des parieurs mais c'est quotidien. Les mots et les phrases sont violents. Dans la vie de tous les jours, les gens ne se permettraient jamais de dire ça", a-t-elle déclaré, soulignant qu'elle n'avait partagé qu'une petite partie des messages insultants qu'elle recevait. Elle a par ailleurs indiqué que la WTA (l'Association des joueuses de tennis) était au courant de ce qu'elle traversait. Et d'ajouter : "La superviseur de Saint-Pétersbourg est venue me voir pour savoir si j'allais bien. Je lui ai répondu : 'Oui, oui'. Mais personne ne peut faire grand-chose."

En partageant ces messages haineux, Caroline Garcia a tout de même pu alerter ses abonnés sur l'ampleur du problème. "Les gens se sont mis à m'écrire et j'avais beaucoup plus de messages positifs que négatifs. Les gens ne se rendaient pas compte de la violence des propos", a-t-elle souligné.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.