Carole Bouquet : "J'entretiens de mauvaises relations avec mes émotions"

Carole Bouquet : "J'entretiens de mauvaises relations avec mes émotions"
Carole Bouquet lors du 68e Festival International du Film de Cannes, le 22 mai 2015.

Jeudi 21 janvier 2021, Carole Bouquet était sur les ondes de France Inter dans l'émission Boomerang d'Augustin Trapenard. Elle s'est alors exprimée sur les difficultés qu'elle rencontrait pour gérer ses émotions.

"J'entretiens de mauvaises relations avec mes émotions, elles me débordent beaucoup trop", a déclaré Carole Bouquet dans cette émission. Celle qui vient d'être bouleversée par le livre de Camille Kouchner sur l'inceste a poursuivi : "Justement des psychanalystes, ou des psychiatres, ou mes amis médecins, me disent en permanence qu'il faut que j'apprenne à prendre de la distance. Je n'arrive pas bien."

"J'ai été élevée par mon père qui ne parlait pas du tout"

Pour l'actrice réputée pour être autoritaire, ces difficultés émotionnelles pourraient venir de son enfance compliquée. "On ne disait rien, s'est-elle souvenue. J'ai été élevée par mon père qui ne parlait pas du tout, du tout, du tout... Pas un mot n'était échangé entre mon père, ma soeur et moi. Et avant, j'étais en pension, à 10, 11, 12 ans ou 13 ans. Ce n'est pas des conversations passionnantes à cet âge-là. C'est pour cela que j'aime tellement qu'on me raconte des histoires."

Carole Bouquet a également révélé que le pouvoir des mots était ce qui pouvait le plus la chambouler. "Les mots, c'est ce qui peut tuer le plus facilement. Plus d'une fois, j'ai failli mourir à cause des mots des autres... Ça peut être extrêmement violent", a-t-elle rapporté, s'inquiétant pour les jeunes qui prennent les mots des autres "pour argent comptant".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.