Carla Bruni sur son confinement : "Mes enfants ont voulu changer de mère"

Carla Bruni sur son confinement : "Mes enfants ont voulu changer de mère"
Carla Bruni-Sarkozy lors du photocall du dernier défilé de mode Haute-Couture printemps-été 2020 "Jean-Paul Gaultier" au théâtre du Châtelet à Paris, le 22 janvier 2020.

Les établissements scolaires ayant fermé leurs portes durant le confinement, les cours et devoirs se sont poursuivis à la maison. Une expérience compliquée pour certains parents, dont Carla Bruni qui, dans un entretien au Journal des Femmes paru le 3 août 2020, a avoué avoir été une "mauvaise professeure".

Pour combattre cette "période préoccupante et anxiogène" qu'a été le confinement, Carla Bruni s'est consacrée à l'écriture et à la composition de son prochain album, prévu en octobre prochain et dont le premier single, Quelque chose, est paru début juillet. L'épouse de Nicolas Sarkozy n'a pas eu le temps de s'ennuyer puisqu'elle s'est aussi occupée de ses deux enfants : Giulia et Aurélien. Et comme beaucoup de parents, elle a endossé le rôle d'enseignante en attendant la réouverture des écoles.

Un niveau scolaire "proche de la grande section maternelle"

Cette expérience, selon les propres dires de la chanteuse, n'a pas été une franche réussite. "Je suis tellement mauvaise professeure que mes enfants ont voulu changer de mère", a-t-elle confié avant de reconnaître : "Je ne suis pas pédagogue. Non seulement cela me rendait très nerveuse d'enseigner, mais mon niveau scolaire est proche de la grande section maternelle. Je n'ai pas assez de connaissances scolaires, j'ai une culture d'autodidacte limitée aux choses que j'aime."

"Ma seule qualité, c'est de rester cohérente et vraie avec celle que je suis...", a tout de même admis l'artiste de 52 ans avant de de conclure : "Bref, j'ai été sincère, mais je ne les ai pas fait progresser !" Pour elle comme pour ses enfants, la réouverture des écoles devait être attendue avec impatience !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.