Carla Bruni révèle avoir vu un analyste pour soulager son anxiété

Carla Bruni révèle avoir vu un analyste pour soulager son anxiété
Carla Bruni Sarkozy lors du défilé Off White Automne/Hiver 2020/2021 à la Fashion Week de Paris, le 27 février 2020.

Interviewée par le média espagnol El Hormiguero, Carla Bruni a fait quelques révélations sur les angoisses dont elle souffre ainsi que sur les nombreuses années de psychothérapie qu'elle a suivi dans le but de parvenir à mieux gérer sa nature anxieuse.

Alors qu'elle assure en ce moment la promotion de son nouvel album, Carla Bruni s'est confiée à nos confrères espagnols d'El Hormiguero le 5 octobre 2020. Au cours de cette entrevue en visioconférence, celle qui faisait état il y a peu des angoisses dont elle souffrait en tant que Première dame, a évoqué sans tabou sa nature anxieuse et a révélé qu'elle avait suivi une psychothérapie pendant quatorze ans pour apprendre à canaliser son stress.

En 2009, alors qu'elle était encore Première dame, l'interprète de Quelqu'un m'a dit confiait lors d'un entretien mené par le psychanalyste Gérard Miller pour les besoins de son documentaire "La Première Séance" qu'elle avait pourtant longtemps nourri des doutes quant à l'efficacité de la psychothérapie: "J'ai été complètement hermétique à la psychanalyse. Je ne la connaissais pas. Je pensais n'en avoir aucun besoin." Mais depuis cette époque, la position de Carla Bruni sur le sujet a bien évolué.

"Je ne suis pas du tout dépressive mais je suis anxieuse"

C'est à 28 ans que celle qui est aujourd'hui la compagne de Nicolas Sarkozy a pris conscience de son anxiété chronique et a décidé d'en venir à bout en entreprenant un travail sur elle-même. "Il ne faut pas se gâcher la vie, c'est quelque chose j'ai réalisé... Il y a différents tempéraments. Certains sont plus anxieux, d'autres plus déprimés. Moi par exemple, je ne suis pas du tout dépressive mais je suis anxieuse (...) et ces tempéraments peuvent être apaisés avec une thérapie", a expliqué Carla Bruni à nos confrères espagnols avant de conclure en divulguant son petit secret pour venir à bout d'une crise d'angoisse passagère : "boire une bière." Rappelons toutefois qu'il s'agit d'alcool, que l'abus de ce dernier est dangereux pour la santé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.