Cancer du sein : 19 personnalités se mobilisent et taclent le comité Miss France

Cancer du sein : 19 personnalités se mobilisent et taclent le comité Miss France
Faustine Bollaert, Cécile de Ménibus et Françoise Laborde, trois des personnalités à se mobiliser contre le cancer du sein, lors des Trophées Epona à Cabourg, le 11 octobre 2008.

À quelques jours du coup d'envoi d'Octobre Rose, 19 personnalités féminines ont pris la pose dans le JDD pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein. Une belle initiative qui fait également écho a une récente polémique ayant entaché le comité Miss France.

Le 21 août 2020, Anaëlle Guimbi, candidate à Miss Guadeloupe, indiquait sur Instagram qu'elle avait été évincée du concours pour avoir posé seins nus pour une campagne de prévention contre le cancer du sein. Une éviction qui avait fait polémique et qui avait même choqué Geneviève de Fontenay tant la photo n'a rien de provocateur. Ce 27 septembre, dans le JDD, une initiative menée par 19 personnalités féminines fait référence à cet épisode, pour la bonne cause.

"Ça suffit la pudibonderie"

Françoise Laborde, Babette de Rozières, Faustine Bollaert, Line Renaud, Wendy Bouchard, Céline de Ménibus, Sophie Davant ou encore Fabienne Carat prennent la pose, toutes ensemble, dans une tenue qui rappelle celle d'Anaëlle Guimbi (laquelle figure également sur la photo), mais avec un blazer noir par dessus. "Vous trouvez cette photo indécente ? Nous, ce que l'on trouve indécent, c'est que 12 000 femmes meurent encore chaque année de cette maladie en France", indique Françoise Laborde dans les colonnes du magazine. Et d'ajouter : "C'est une façon de dire : ça suffit la pudibonderie, l'interdiction des décolletés trop plongeants. Ce qui compte, c'est que les femmes se fassent dépister."

En raison de la crise sanitaire, la France connaît un retard dans le diagnostic et le traitement des cancers. Cette initiative vient rappeler qu'il est très important de se faire dépister, même en contexte de pandémie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.